Alors qu’il assistait à Alger au match de Ligue 1 entre l’USM Alger et le CS Constantine (2-0), le sélectionneur des Fennecs, Christian Gourcuff,  a été interrogé sur le dossier de l’attaquant Lyonnais Nabil Fekir. Le Breton a choisi un quasi no comment : “‘Je ne peux m’exprimer sur le cas Fekir du moment qu’il s’agit d’un choix personnel qu’il doit faire. On verra bien d’ici au mois de mars prochain.” Comme son homologue de l’équipe de France, Didier Deschamps,  le patron des Fennecs ne s’est pas engagé à le convoquer dans sa prochaine liste. Il a rappelé implicitement au joueur que le choix du maillot était de sa responsabilité et que tout le monde respectera sa volonté le moment venu Pour rappel,  Nabil Fekir a déclaré au début de la semaine qu’il annoncerait au mois de mars le nom du pays (France ou Algérie) dont il aimerait porter les couleurs.

 @2022mag.com