Huit mois après son arrivée à la tête des Fennecs, le sélectionneur  Christian Gourcuff  fait le point sur la première partie de son expérience. L’enthousiasme l’emporte largement sur le regret ou la déception. Notamment lorsqu’il parle de ses joueurs: “Sur le plan technique, le ballon est au centre de leur plaisir de jouer. Des garçons comme Yacine Brahimi ou Sofiane Feghouli respirent le foot et la joie de jouer, a-t-il confié au site de la FIFA.” Sur le plan humain, j’ai découvert une sélection avec beaucoup de fraîcheur. Je ne veux pas idéaliser non plus, mais cette fraîcheur émotionnelle m’a beaucoup surpris au départ. J’ai trouvé une richesse dans les échanges qu’on ne trouve plus dans les clubs de Ligue 1, par exemple. Ça me fait beaucoup de bien. Il y a beaucoup d’ambiance, de joie de vivre et de vie dans ce groupe.” Des propos encourageants et dont l’importance est grande venant d’un personnage en général réservé et avare en compliments.

 @2022mag.com