Groupe C (J-2)

Algérie-Ghana. Une chose est certaine, cet après-midi à Mongomo (17h) la pression sera plus sur les épaules des Black Stars que sur celle des Fennecs. Parce que les premiers ont perdu d’entrée face au Sénégal (1-2) alors que les seconds sont sortis victorieux de leur rendez-vous avec les Sud-africain, malgré de chaudes alertes au cœur de la rencontre. Algérie-Ghana, c’est un superbe classique du football africain. Les confrontations entre les deux sélections ont toujours été un beau moment de football. Les anciens se souviennent sans doute de la demi-finale de CAN 1982 perdue à Benghazi par l’Algérie (2-3). Un match spectaculaire et prolifique. L’Algérie prit sa revanche deux ans plus tard, à Abidjan (2-0). Plus avant dans le temps, il y eut cette demi-finale des Jeux africains en juillet 1978 à Alger. Un match de très haut niveau qui avait régalé l’exigeant et passionné public algérois dans dans la moiteur de la nuit et dans  stade du 5 juillet plein et bouillonnant.

Les deux formations ont toujours eu des joueurs brillants techniquement et préféré un jeu où le ballon est plus souvent à terre que dans les airs. Le match d’aujourd’hui pourrait cependant déroger à la tradition tant la pelouse de l’Estadio de Mongomo est bosselée et inégale. Le sélectionneur des Fennecs, Christian Gourcuff, est déjà allé dans ce sens  en déclarant : »  C’est une équipe composée de joueurs expérimentés. Ça sera un jeu moins débridé que celui pratiqué par l’Afrique du Sud, ce qui devrait mieux nous convenir.” Ce match revêtira une charge émotionnelle exceptionnelle pour Gourcuff. En effet, l’ancien entraîneur du FC Lorient a appris jeudi le dèces de sa mère. Et en dépit de ce drame personnel, le Frabçais a décidé de poursuivre la préparation des Fennecs et ne devrait pas assister aux funérailles de sa maman prévues samedi. Gageons que les coéquipiers de Feghouli n’oublierons sans doute jamais ce geste  et qu’ils tenteront l’impossible pour se montrer à la hauteur du sacrifice de leur coach en assurant, dès vendredi 19h, la qualification de l’Algérie au prochain tour.Même si un victoire dans un match de football ne pèsera pas  d’un grand poids  face à la douleur de la perte d’un proche.

Le bilan de l’Algérie face au Ghana

 Toutes compétitions confondues

 9 matches, 3 victoire, 2 nuls, 4 défaites, 10 buts pour, 11 buts contre.

Coupe d’Afrique des nations

1 victoire, 1 nul, 1 défaite, 4 buts pour, 3 buts contre

 Buteurs algériens : 2 buts : Brahim. 1 but : but :Menad, Bensaouala, Zidane, Assad, Ighili, Belkedrouci,

@2022mag.com