L’ancien attaquant Roger Milla à rencontré l’Algérie à deux reprises à une époque (1982-1986) qui correspondait à l’âge d’or des Fennecs. Et pour le Lion Indomptable le plus beau match était cette demi-finale de la CAN 1984 en Côte d’Ivoire: “C’était le meilleur match. Que je n’oublierai jamais, a-t-il confié au site algérien lebuteur.com, J’étais très content de la victoire car en face, il y avait la grande équipe d’Algérie. Je me souviens que c’était un match de très haut niveau. Mes amis algériens comme Madjer et Belloumi ont sorti un match plein. La rencontre s’était déroulée à Bouaké sous une chaleur très forte. Malgré ça, on a vu du beau football. On s’est qualifiés grâce aux tirs au but. Je crois que c’était votre défenseur Mahmoud Guendouz qui a raté un penalty qui nous a qualifiés. Et c’est grâce à ce succès que nous avons réussi à remporter la CAN”. Dans le même entretien, le quart-mondialiste 1990 affirme que pour la confrontation de dimanche à Blida il n’y a pas de favori même si l’Algérie reste sur une belle performance au Mondial 2014 et qu’elle est mieux placée que le Cameroun au classement FIFA qu’il ne considère pas comme un argument crédible et sérieux.