C’était le match au sommet de cette journée de championnat, celui que tout le monde attendait. Et il a tenu toutes ses promesses. Enfin… surtout pour le MOB, puisque Sétif n’a jamais paru en mesure de contester la domination du club hôte. Sacré super champion d’Afrique une semaine plus tôt à Blida, aux dépens du Ahly cairote, l’Aigle Noir sétifien a été largement dominé par le MO Béjaia du coach Amrani (3-0), qui avait très bien préparé son affaire. Le MOB a ouvert la marque très tôt sur un superbe coup franc direct du gauche frappé par Hamzaoui (7e). Un premier coup d’arrêt pour la bande à Kheireddine Madoui, obligée de courir très tôt après le score.

Zerdab, l’un des héros du jour, doublait la mise à la demi-heure de jeu à la suite d’une action offensive développée sur l’aile droite et terminée victorieusement au point de penalty. C’est ce même Zerdab qui achevait l’ES Sétif à l’heure de jeu sur une reprise de volée à l’entrée de la surface de réparation, à la suite d’une très mauvaise relance de la défense sétifienne. La frappe, qui fusait et rebondissait sur le terrain synthétique gorgé d’eau en raison de la pluie, trompait une nouvelle fois le gardien Khedairia. Grâce à ce très large succès, le MOB prend trois longueurs d’avance sur son adversaire du jour.

 

@2022mag.com