La rumeur  d’un départ de Pitso Mosimane, l’entraîneur d‘Al Ahly,  pour Al Wahda, club de   l’Arabian Gulf League émiratie, a enflé au Caire et en Egypte, relayée par une flopée de petits et grands médias. Un sujet brûlant tant le technicien sud-africain est apprécié par tout le monde, dirigeants et fans depuis son arrivée chez les Red Devils.

Un homme,  Ahmed Shoubeir, ancien gardien de but des Pharaons, aujourd’hui animateur d’émissions télés et consultant très actif en Egypte et dans le Golfe, a tordu le cou à cette nouvelle;  » J’ai contacté des sources proches des responsables d’Al Wahda, a confié l’intternational égyptien aux 107 sélections au mico de ONTime Sport , et ils ont nié toute négociation avec Mosimane. En clair,tout ce qui a été rapporté à cet égard n’est pas vrai. Al Wahda n’a jamais fait d’offre de 5 millions de dollars à Mosimane pour reprendre l’équipe. Al Wahda ne verse pas ces grosses sommes aux entraîneurs ».

A noter tout de même que Pitso Mosimane qui émarge à un salaire annuel de 1,8 million d’euros avait été tout de même sur la short list des candidats établie par la Fédération sus-africaine (SAFA)  pour prendre la direction des Bafana Bafana. Une proposition que l’ancien coach des Brazilians avait décliné préférant poursuivre son aventure avec les notuples champions d’Afrique.

@2022mag.com