Il faut plus qu’un match moyen de son équipe victorieuse de la très modeste équipe néo-calédonienne   Hienghène Sport (3-1) au  Jassim bin Hamad Stadium de Doha pour décourager Xavi Hernandez  l’entraîneur d‘Al Sadd qui a tellement gagné durant son immense carrière sous les couleurs du FC Barcelone et de l’équipe nationale ibérique.

La Catalan persiste et signe:  avec Al Sadd, il se fixe comme objectif d’affronter le champion d’Europe, Liverpool en demi-finale du Mondial des clubs. Mais avant, il a commenté le match du premier tour :  » Nous étions la meilleure équipe du match, a-t-il insisté en conférence de presse,  et nous nous sommes créé de nombreuses occasions de marquer. Voilà pourquoi j’ai été  désolé de devoir jouer la prolongation.Je  pense que nous avons eu la chance de marquer, sinon nous aurions été contraints d’aller jusqu’à’ la séance de tirs au but  besoin de tirs au but ».

Confiance, reste cependant le maître mot dans la bouche du technicien arrivé à Al Sadd en 2015  : «Je sais que nous pouvons faire mieux parce que notre problème était mental et psychologique. Nous avons un grand rêve d’aller en demi-finale et nous avons maintenant un match à jouer avant de l’atteindre. Nous devons corriger les erreurs que nous avons commises, car nous aurons certainement du mal  face  au  Monterrey FC si nous devons jouer comme contre  Hienghène Sport ». Pour mémoire, Al Sadd affrontera les Mexicains samedi 14 décembre à 18 heures locales juste après le choc afro-asiatique  qui opposera l‘ES Tunis au Hilal Riyad. 

@2022mag.com