Après le départ de Didier Garzitto, les Soudanais d’Al Merreikh, demi-finalistes de la dernière Champions League, s’activeraient pour lui trouver un remplaçant. Il semblerait que le Belge Luc Eymael (56 ans) tiendrait la corde. Les négociations sont en cours. Une question s’impose pourtant: pourquoi Eyamel quitte-t-il le club omanais Al Nasr Salalah où il a signé en novembre 2015 et avec lequel il réalise de bons résultats? Une offre financière plus conséquente sans doute. Si un accord est trouvé, ce ne sera rien moins que le neuvième club  dirigé par le natif de Tongres en Afrique et dans le Golfe arabe.

@2022mag.com