Al Maqassa  a fait le buzz en Égypte en nommant  Emmanuel Amunike  sur le banc. L’ancien international nigérian remplace au pied levé  l’Egypte Mido  limogé il y a quelques jours pour insuffisance de résultats. Le club se morfond en bas du tableau et est plus que jamais menacé par le relégation. A noter que l’Egypte n’est pas une terre inconnue pour le champion olympique 1996 puisqu’il a évolué au Zamalek  durant trois saisons (1991-1994) au cours desquelles il a remporté deux fois le championnat et une ligue des champions.

Sa mission est délicate, mais le natif  de Eze Obodo  (49 ans) se semble pas inquiet pour autant car il estime que le groupe dont il a hérité est de qualité : »J’ai convenu d’un contrat d’un an et demi avec Maqassa pour construire une équipe solide avec de jeunes joueurs dans la période à venir, a-t-il confié dans un entretien exclusif accordé au magazine  Al-Ahram Al-Riadhi.images-1

Avant de préciser sa pensée : « L’équipe est dans une situation très difficile, mais nos joueurs peuvent la passer. Je connais bien la situation des équipes et ma mission est de trouver des solutions pour rétablir rapidement l’équilibre. J’ai dit aux joueurs que changer leur position sur le terrain à chaque match était la principale raison des mauvais résultats Le groupe est composé  de bons joueurs qui ne manquent que de confiance en leurs capacités. Je leur ai dit qu’ils devaient être déterminés à gagner à nouveau pour rétablir leur confiance en eux ».

De la confiance, l’ancien Super Eagles n’en manque pas surtout quand il prend des engagements élevés : « Retrouver la manière de gagner et  faire partie des quatre premiers est ma priorité et je pourrai alors penser à d’autres étapes ».  A noter que l’équipe de Tanzanie a été la  dernière expérience du Nigérian comme sélectionneur conclue par trois défaites en phase finale de la Coupe des nations 2019.

@2022mag.com