Les propriétaires du Hilal Riyad ne font pas dans la dentelle. Ils dégainent le licenciement  sans hésiter à la moindre incartade. C’est ainsi  que Zoran Mamic, ancien coach d’Al Ain a été sèchement débarqué ce weekend.  Il est vrai que le Croate était  mis en   difficulté dans la conservation du titre de champion  de la Saudi Pro League  puisque Al Hilal a vu  l »ennemi intime Al Nassr Riyad  lui passer devant à six journées de la fin . Mamic a donc été  débarqué sans ménagement ce weekend après la déroute  subie  vendredi  devant Al Taawoun (0-5) en demi-finale de la King’s Cup 2019. `

 Le natif de  a été  remplacé par Pericles Chamusca. Le technicien brésilien âgé de 53 ans  a été débauché du jour au lendemain du banc  d’Al Faisaly comme l’a précisé le club dans le communiqué  suivant posté sur Twitter : “Le conseil d’administration du club Al Hilal a décidé samedi de mettre fin au contrat du premier responsable de l’équipe, le Croate Zoran Mamic, le conseil du club étant parvenu à un accord avec la direction du club Al Faisaly concernant les services de l’entraîneur  brésilien Pericles Chamusca qui est prêté jusqu’à la fin de la saison. Un accord   financé par le membre honoraire du club, Son Altesse Royale, le prince Alwaleed Bin Talal ». A noter que Chamusca n’a pas  bénéficié de l’effet . Pour sa première sur le banc, Al Hilal a de nouveau veau été battu sur sa pelouse par Al Taawoun. Cette fois en championnat.

@2022mag.com