L’affaire fait grand bruit en Croatie. En effet,  Zoran Mamic, l’entraîneur du club émirati d’ Al Ain et son frère  Zdravko ont été condamnés  à des peines de prison pour détournement de fonds et évasion fiscale d’une valeur de plusieurs millions de dollars lors de transactions de transferts de joueurs lorsqu’ils étaient au Dinamo Zagreb.

Le jugement concerne l’ancien directeur du club  (Zdravko), l’entraîneur  (Zoran Mamic) et deux autres officiels reconnus coupables d’avoir détourné 116 millions de kuna croates soit l’équivalant de 18 millions de dollars et participé à une évasion fiscale de 1,5 millions de dollars lors du transfert de plusieurs joueurs de l’équipe croate vers des clubs étrangers. Dont Luca Modric  et Dejan Lovren. Des peines lourdes ont été requises par la justice croate :  Zdravko a été condamné à six ans et demi de prison ferme et Zoran à quatre ans et onze mois.

Prenant les devants, Zoran Mamic  a posté  un tweet adressé au président des Emirats Arabes Unis et propriétaire  d’Al Ain, Son Altesse Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan, au  dirigeants du club et aux supporters  pour les  informer  des résultats du processus judiciaire  qu’il juge injuste et qu’il compte contester en faisant appel. Celui qui a été désigné meilleur technicien de l’Arabian Gulf League en 2018 affirme que ce jugement ne l’empêchera pas de faire son travail en tant qu’entraîneur d’Al Ain  et qu’il prépare les stages d’intersaison, la prochaine saison de l’AGL et de la Ligue des champions. Sauf, évidemment, si le Prince décide de siffler la fin de la récréation pour un entraîneur ayant un sacré boulet au pied. A suivre.

@Cheikh Mabele