Malgré le succès de son équipe dans la Super Coupe du Golfe face à Al Nasr (4-2), l’entraîneur d’Al Ain, Zlatko Dalic, n’était pas content et a tenu a le faire savoir. Le Croate en veut au noyau  de supporters du champion en titre qui se répand en critiques sur son travail notamment sur les réseaux sociaux.  »  Je ne suis ici que depuis un an et demi, pas depuis cinq ans, a-t-il rappelé lors de la conférence de presse qui a suivi la finale, et j’ai déjà remporté trois trophées. Qui en en fait autant ? Même pas de grands noms !. Il est trop facile de s’asseoir dans un fauteuil devant la télévision en sirotant un thé   et de balancer  sur Twitter ».  En fait, certains fans ont gardé en travers de la gorge l’élimination en huitième de finale de l’Asian Champions League par le rival honni, Al Ahli. Mais là aussi le Croate montre qu’il a du répondant en rappelant  qu’avec lui le club avait disputé les demi-finales de cette compétition en 2014. Ce qui ne lui était pas arrivé depuis 2005. Après un monologue qui a duré de longues minutes, Zlatko a expliqué qu’il avait besoin de vider son sac et a promis qu’il ne reviendrait plus sur le sujet, car il a besoin qu’on le laisse travailler dans le calme  et que sa place est sur le terrain et non devant des micros.

@2022mag.com