Arrivé en finale dud Mondial des clubs 2018 après un parcours  du combattant qui l’a vu éliminer successivement Team Wellington (3-3 et 4 tab 2), l’ES Tunis (3-0) et  River Plate (2-2,  6 tab 5), Al Ain a chuté en finale devant beaucoup plus fort que lui, le Real Madrid (1-4). A dire vrai, le titre ne pouvait pas  échapper à  l’intraitable champion d’Europe.Les Merengue ont donc remporté logiquement leur troisième mondial consécutif.

Al Ain - Real Madrid (1-4)

Al Ain – Real Madrid (1-4)

Toutefois, les Merengue n’ont pas eu le triomphe facile car les Emiratis ont vendangé quelques occasions nettes. Notamment dans les premières dix minutes avec le deux raids éclairs menés par  Hussein Al Shahat (5′ et 13′) qui auraient pu et dû faire mouche. Le match aurait alors pu prendre une autre tournure d’autant que la défense  madrilène ne donnait pas de vrais gages de solidité. Du coup, le but du dernier Ballon d’or, Luka Modric, au quart d’heure de jeu, sur un service de Karim Benzema a douché un peu les intentions des champions  en titre émiratis.La suite de la première période était à l’avantage des  hommes de Solari qui manquèrent de lucudié devant le but de l’excellent gardien Khalid Eissa.

Coupe du monde des clubs 2018

Coupe du monde des clubs 2018

Après la pause,  le Real garda le contrôle de la situation   mais il dut attendre l’heure de jeu pour se donner de l’air  sur une excellente frappe de  l’extérieur de la surface  de Marcos Lorrente avant que Sergio Ramos n’alourdisse la note en marquant de la tête sur un corner (79′). Le match était  plié et l’espoir d’un exploit titanesque  envolé pour Al Ain qui eut le mérite de réduire le score grâce à une tête déviée de la tête par le Japonais Tsukasa Shiotani (86′). Le quatrième but madrilène inscrit contre son camp par  Yahia Nader relevait de l’anecdote.

La marche était, pour être honnête,  trop haute pour le représenant local. Toutefois, cette lourde défaite n’a pas empêché, à raison, les protégés de Zoran Mamic de  fêter comme il se doit leur belle campagne. Al Ain est le deuxième club arabe, arès le Raja Casablanca en 2015, à se hisser en finale de la Coupe du monde. Et ça, c’est déjà une sacrée performance.

@ Cheikh Mabele 

LES 23 JOUEURS D’AL AIN

GARDIENS DE BUT:MOHAMMED BUSANDA, HAMAD ABDULLA, KHALID EISA.                        DÉFENSEURS : ISMAIL AHMED, MOHAMMED FAYEZ, MOHANAD SALEM, MOHAMED AHMAD, SAAD  JUMA.                                                                                                                                               MILIEUX DE TERRAIN : Tongo DOUMBIA, AMER ABDULRAHMAN, CAIO, BANDA À LAHBABI, AHMED BARMAN Mohammed Abdulrahman, Ibrahim DIAKY, SULAIMAN NASSER, MOHAMMED KHALFAN, Tsukasa SHIOTANI, RAYAN YASLEM, HUSSEIN ELSHAHAT, YAHIA NADER. ATTAQUANTS : Marcus BERG, JAMAL MAROOF.                                                                       ENTRAINEUR :  ZORAN MAMIC