Al Ahly  n’a pas beaucoup traîné avant de trouver le successeur de l’Argentin Martin Laserte sur le banc technique des Red Devils. Ce sera le Suisse René Weiler qui es passé par le  FC Winterthur, le  FC St. Galllen, , FC Schaffhausen et  le FC Aarau. Avant d’entraîneur  le Nünberg  en Allemagne puis Anderlecht Jupiler League  qui il avait réussi mener au  doublé titre national  et coupe en 2017.

Les dirirganrs du club cairote ont expliqué dans un communiqué comment ils ont opéré pour déboucher sur le choix du technicien hélvète: « Après avoir choisi entre plus de 30 entraîneurs, le comité de football a coché  cinq noms, dont l’italien Luciano Spalletti et le brésilien Mano Menezes, pour choisir l’un d’entre eux, mais finalement Weiler a remporté la challenge. Le comité a choisi Weiler pour de nombreuses raisons, notamment  pour ses réalisations avec ses équipes précédentes, sa forte personnalité, sa préférence pour la stabilité et son ambition. Weiler a ce qu’il faut pour réaliser les aspirations des fans d’Ahly aux niveaux national et continental ».

Maintenant, il faut reconnaître que ce discours a déjà été entendu lors de précédents recrutement. Une chose est sûre, René Weiler n’aura pas le temps de gamberger. Son premier rendez-vous l’attend dès la mi septembre lorsqu’il s’agira de qualifier Al Ahly à la phase de groupes de la Ligue des champions en s’imposant à l’issue de la double chance contre le Cano Sport ( Guinée équatoriale) les 14 et 29 septembre. Entre temps, il faudra  assurer un bon début en Premier League.