L’onde de choc qui a frappé le Zamalek après la démission brutale de son entraineur Patrice Carteron à quelques encablures de grandes échéances sportives semble rejaillir de façon indirecte sur  son puissant voisin et rival,Al Ahly. En effet, des rumeurs relayées par certains médias spécialisés  égyptiens prêtent  à l’entraîneur des Red Devils,  René Weiler, d’avoir  lui aussi des velléités de départ.

Al Ahly

Al Ahly

Ce qui a contraint le technicien suisse à sortir du bois pour démentir et donner un début d’explication à savoir qu’il avait sollicité  en fait demandé à ses dirigeants  de lui  accorder et légitime brève coupure après des mois harassants et un titre de champion déjà acquis sic journées avant la fin du championnat  : « C’est mon droit de prendre des vacances et de voir ma famille, a-t-il confié en conférence de presse le soir du match victorieux face au FC Masr (3-0), il y a des rumeurs concernant mon avenir au Ahly ,mais je ne me concentre sur rien d’autre que les matches à venir. Je ne veux pas parler de mon contrat avec dans les médias car ces questions ne sont abordées qu’ à l’abri des regards et des micros. Je n’ai pas  à discuter de ce sujet (les détails du contrat) dans les médias. Quand j’ai pris des vacances la dernière fois, neuf personnes sur dix ont juré  que je ne reviendrais pas, mais je suis revenu ».

Les dirigeants des octuples champions d’Afrique qui espèrent ajouter une neuvième étoile sur le maillot rouge écarlate  du Ahly ont appuyé la déclaration de leur employé en précisant que  » le départ de Weiler se fera après une décision de la direction du club »  et en ajoutant  sous forme d’une pique  destinée au  Zamalek –  abandonné en rase campagne par sont timonier technique  et mis à l’index en raison de conflit avec certains joueurs  – que leur entraîneur a reçu tous ses salaires « comme c’est chose normale au Ahly ».Il faut se souvenir que René Weiller  avait été prolongé dès la sortie du confinent jusqu’au 30 juin 2021.

@2022mag.com