Cela fait seulement cinq mois que Pitso  Mosimane a pris les commandes du banc technique d’Al Ahly, le géant du football égyptien  et africain  en remplaçant le technicien suisse René Weiller qui avait l’essentiel du travail en championnat comme en Ligue des champions. Le Sud-Africain lui a succédé dans la ligne droite et a  fini spectaculairement le travail  avec notamment les deux trophées qui comptent le plus aux yeux des fans  et une médaille de bronze  au Mondial des clubs juste derrière les Allemands du Bayern Munich et les mexicains des Tigres  Dans un entretien fleuve accordé au plus grand quotidien du Caire et du Moyen Orient, Al Ahram, l’ancien boss du Mamelodi Sundowns  a fait le point et balayé tous les sujets. L’image qu’il a d’Al Ahly, le niveau de la Premier League, son choix d’entraîner les Diables Rouges, le Mondial des clubs où  sa griffe qui tarde à voir le jour. Le meilleur de l’entretien.

Al Ahly, une grande équipe, un grand club:  » Ahly est une très grande équipe et ce n’est pas facile d’en être responsable. Ahly est un endroit formidable qui a sa propre culture et sa grande histoire. L’équipe a remporté de nombreux trophées et tout ce que nous faisons n’est qu’une contribution à son histoire. Il suffit de regarder le nombre d’étoiles sur le maillot de l’équipe pour comprendre  où vous êtes et la taille des responsabilités qu’il y a sur  vos épaules, alors j’essaye de me développer au milieu de tous ces grands succès pour être ici.

 Al Ahly  attend la griffe ïtso Mosimane ( photo page facebook d'Al Ahly)

Al Ahly attend la griffe ïtso Mosimane ( photo page facebook d’Al Ahly)

Premier League très compétitive:  » Il  y a trois équipes qui se disputent le titre de Premier League: Zamalek et Pyramids FC avec Ahly, tandis que les équipes restantes travaillent également dur pour le même objectif. Le football en Egypte est très bon en termes de compétition.

L’aventure plutôt que le confort .  » Nous ne vivons qu’une seule vie et j’adore les défis calculés. J’ai passé huit ans en tant qu’entraîneur de Sundowns, remportant tous les trophées possibles, y compris la ligue et la coupe sud-africaine à plusieurs reprises, ainsi que la Ligue des champions africaine et la Coupe du monde des clubs. C’est pourquoi il m’était impossible  de refuser  l’offre  d’ Al Ahly. J’accepte et j’aime les défis. Je me fixe des ambitions et m’efforce de les atteindre. J’ai passé huit ans avec Sundowns et il me restait encore quatre ans sur mon contrat, et j’ai rejoint Ahly pour un contrat plus court.

Le titre national et la LDC,  lot des grands clubs: » Ahly est une grande équipe comme Barcelone et le Real Madrid, il est donc normal de gagner le championnat et la coupe nationaux. Ahly a également remporté la médaille de bronze de la Ligue des champions africaine et de la Coupe du monde des clubs auparavant, je n’ai donc pas réalisé quelque chose de nouveau jusqu’à présent, mais je travaille à améliorer nos performances pour atteindre le niveau auquel j’aspire

Oui à la critique, non à l’interventionnisme intempestif :  » Vous devez accepter la critique lorsque vous dirigez une grande équipe avec un grand nombre de fans comme Barcelone, le Real Madrid, Liverpool, Flamengo et Ahly, ou vous ne méritez pas d’être là. Zinedine Zidane et Jürgen Klopp ont été critiqués malgré leur victoire en Premier League anglaise et en UEFA Champions League et je ne suis pas à leur niveau, et je pense ce que je dis. J’accepte les critiques objectives et j’en profite pour faire quelques changements mais ce n’est pas logique d’écouter tout le monde autour de vous car vous n’aurez pas le temps de travailler dans ce cas ».

Al Ahly ; la troisième place au Mondial des clubs ( photo page Facebook Al Ahly)

Al Ahly ; la troisième place au Mondial des clubs ( photo page Facebook Al Ahly)

Le Mondial des clubs :  » Ahly a joué à un très haut niveau international. Nous avons disputé trois matches en neuf jours et nous avons affronté  les champions de tous les continents, qui ont des styles différents. C’était le meilleur niveau que vous puissiez  côtoyer et nous avons atteint notre objectif  en remportant la médaille de bronze. Était-il juste de s’attendre à ce que je batte le Bayern Munich 3-0? Ai-je Mohamed Salah ou Sadio Mane ou suis-je Guardiola pour faire ça? Donnez-moi juste le temps de travailler et ne mettez pas de pression sur l’équipe.

La griffe Mosimane : « Je n’ai pas encore commencé; cela ne fait que cinq mois que je suis arrivé. J’ai besoin de temps pour développer des aspects du jeu d’Ahly, mais nous n’avons guère ce luxe à cause de la congestion du calendrier  Nous serons en meilleure forme lorsque la pandémie prendra fin. Nous avons joué, pour prendre cet exemple,  le match contre Al-Merrikh sans cinq joueurs majeurs qui ont participé à la Coupe du monde des clubs.

@Cheikh Mabele