Al Ahly a perdu coup sur coup, et en l’espace de quelques jours, deux joueurs importants sur blessure. L’attaquant nigérian junio Ajayi,  d’abord, puis le défenseur latéral  Samir Saad, victime d’une rupture du talon d’Achille lors du match de Ligue des champions contre les Zimbabwéens du Platinium FC (2-0).

Interrogé en conférence de presse sur ces coups du sort, l’entraîneur des Red Devils s’est voulu rassurant. En premier parce qu’il ne pense pas que ces accidents soient dus à la préparation:  » La blessure de Saad est plus embêtante que celle d’Ajayi, a confié René Weiler, surtout parce que sa guérison n’était pas complète.  Néanmoins, je ne vois pas beaucoup de blessures dans l’équipe. C’est le résultat d’une malchance. C’est très naturel. Je  n’ai pas eu l’opportunité de passer par la période de préparation avec l’équipe au début de la saison car je ne suis arrivé qu’après ».

 René Weiler

René Weiler

La suite des événements n’inquiète donc  pas particulièrement le coach suisse :« J’ai de bons joueurs et je suis capable de compenser toute défaite. Je ne crains pas d’autres blessures lors  des prochains matches. Il n’y aura pas de problème avec la météo lors du prochain match au Zimbabwe  (NDLR, le 11 janvier ). Je pense que la température nous aidera à faire un bon match là-bas ». Mais avant de faire le voyage à Harare, le champion en titre aura au moins deux matches à disputer en Premier League avec l’espoir de ne pas avoir à ouvrir à nouveau les portes de son  lnfirmerie .

@2022mag.com