Au Ahly du Caire , on ne badine pas avec le championnat de Premier League. Après le match nul concédé par les Red Devils Al Ismaily (1-1), le président Mahmoud Taher a tenu à s’expliquer avec son entraîneur Juan Carlos Garrido. Le patron du grand club cairote a rappelé au tehnicien espagnol qu’un neuvième titre national consecutif n’est pas seulement espéré, il est attendu. Taher reconnaît que son équipe a perdu quelques cadres – don’t l’emblématique Mohamed Aboutreika – mais il a rappelé à son coach qu’il lui a permis de recruter à sa guise, notamment le Nigerian Peter Ebimobowei et le Germano-Brésilien Hendrick Helmke, et que la direction serait prête à ouvrir une nouvelle fois les cordons de la bourse pour renforcer le groupe s’il le fallait. Actuellement troisième derrière le concurrent honni, le Zamalek, et l’ENPPI, Al Ahly doit combler un retard de 8 points sur le leader pour espérer reprendre la tête de la compétition nationale. Toutefois, il n’y a pas encore le feu à la maison Al Ahly puisqu’il l reste encore 15 journées.

@2022mag.com