Sur le plan comptable la saison de Premier League est quasi bouclée : Al Ahly est champion, Ismaily finira comme son dauphin et le Zamalek, au mieux troisième, ne disputera pas de Ligue des champions en 2019. Pourtant, il reste un match colossal que  l’Egypte ne néglige jamais. Dans un pays ou l’on est  pro Ahly ou pro Zamalek, le match due jeudi 26 avril   ne comptera pas pour du beurre.

C’est dans cet esprit là que l’entraîneur des Red Devils, Hossam El-Badry prévient :  « J’ai de gros objectifs à atteindre lors du match contre le Zamalek, a-t-il confié sur le site officiel du club,  le plus important étant de continuer notre belle série depuis le début de la saison pour établir de nouveaux records. Je respecte énormément l’équipe de Zamalek et malgré le gain du titre, le derby reste important pour les fans ». A noter qu’en cas de succès, Al Ahly (85 points) à trois journées de la fin  du championnat  dépossédera son adversaire du record de points (87 points ) inscrits dans une saison.

A la limite de la perfide, le coach des champions en titre, qui a même prévu un stage fermé pour ses hommes, veut utiliser l’ennemi intime comme sparring partner dans la perspective de la phase de groupes de la LDC : « Nous essayerons de profiter du match contre le Zamalek pour nous aider à affronter  les prochains défis de la Coupe d’Egypte et de la Ligue des Champions. J’espère que tous mes joueurs seront prêts physiquement et techniquement pour ce match. Que nous devons gagner. Un match qui leur offrira  la possibilité de prouver leur valeur contre ». »Les ultras des Chevaliers Blancs et le président Mortada Mansour  apprécieront.

@Cheikh Mabele