Auteur d’une faute de main  (68′) qui a amené l’égalisation de l’ES Sétif  lors de la demi-finale retour de la Ligue des champions, le gardien de but d’Al Ahly, Mohamed El-Shennawy, a concentré les critiques des suiveurs de l’octuple champion d’Afrique, Pourtant, ce but fut sans conséquence puisque in fine, les Red Devils  se sont qualifiés pour la finale.

 Devant ce psychodrame médiatique, lentraîneur est venu de façon franche au secours de son joueur :  « El-Shennawi est le principal gardien de l’équipe nationale, a commencé par rappeler Patrice Carteron dans les colonnes du site officiel du club cairote,,  Il a livré des matches solides avec Ahly et des fautes sont possibles dans le football, non seulement pour le poste de gardien, mais également pour d’autres postes ».

Patrice Carteron

Patrice Carteron

Fort de ses bons résultats depuis son arrivée cet été, l’ancien entraîneur du TP Mamzebe ne compte surtout pas  céder au lynchage  public  de son portier et rappelle  ses états de service : « J’ai une confiance illimitée en nos gardiens, El-Shennawi, Sherif Ekramy et Ali Lotfy, et je suis heureux d’avoir ces joueurs expérimentés dans mon équipe. Je fais confiance à El-Shennawi alors qu’il fait face à des critiques injustifiées à plusieurs reprises. Le joueur se bat avec Ahly pour collecter des titres. Il déploie des efforts considérables pendant les matches pour garder la feuille blanche et gagner des victoires » Donc, sauf blessure ou incident de dernière minute on peut être certain qu’en novembre le natif d’Al Hamool (29 ans)  sera bien le dernier rempart des  Diables Rouges lors des deux manches de la finale de la Ligue des champions contre l‘ES Tunis.

@Cheikh Mabele