Le milieu offensif d’Al Ahli SaudiAbdul-Fattah Asiri, un des hommes de bases de l’équipe, est dans l’espectative  concernant son avenir proche. En effet, alors qu’il sera libre de tout contrat à la fin de l »année et qu’il peut d’ores et déjà opter pour le club de son choix, la négociation s’éternise avec son club de coeur et cela commence à l’agacer au plus haut point, comme il l’a expliqué dans les colonnes d’un magazine spécialisé saoudien: » Le négociateur d’Al-Ahli n’était pas sérieux quant au renouvellement de mon contrat avec l’équipe, at-il confié à Al-Riyadiah:, je respecte le club et j’étais très clair en disant que je donnais  la priorité  au Ahli, mais le club n’a pas fait un seul pas  tangible dans les négociations ».

Puis le joueur de prendre les fans à témoin  et de les rassurer sur sa fidélité : « J’entrerai dans mes 27 ans dans  quelques mois, et la prochaine décennie sera la plus précieuse de ma carrière, comme c’est le cas de tous les footballeurs de mon âge. Que je continue à défendre les couleurs d’Al-Ahly ou  que je parte, votre amour restera dans mon cœur. Je demande à chacun de mes amis de se mettre  à ma place. Car j’ai une famille, des besoins et un avenir, et j’ai le droit de rechercher l’offre la plus élevée de ma carrière ».

Il semblerait tout de même que le natif de Khamis Mushait  qui était arrivé au Ahli en 2016 en provenance d’Al-Ittihad, ne risque pas de manquer de prétendants. Selon un autre média saoudien, « Okaz » l’attaquant aurait eu une proposition d‘Al Nassr Ryad , l’autre grosse cylindrée de la Saudi Pro League avec Al Hilal. Un contrat de trois ans  et une prime à la signature de plusieurs centaines de milliers d’euros l’attendent dans le bureau du président de l’actuel deuxième du championnat national.

@2022mag.com

 

e.