S’il s’éclate sportivement avec l’Ajax Amsterdam, humainement Hakim Ziyech pense tous les jours à son ami et coéquipier Abdelhak Nouri plongé dans le coma depuis le mois de juillet dernier. Le milieu offensif marocain s’est exprimé sur le sujet dimanche dans les colonnes du site néerlandais voetbalprimeur.nl:  » Le premier mois, en pensant à mon frère Nouri, j’avais perdu le goût à tout, a-t-il confié, je n’vais plus envie de parler, de m’entraîner ni de joueur. C’est tout le groupe qui était mal, Les gens ne peuvent pas de rendre compte de la difficulté de la situation. » Puis, le natif de Drente lance un vibrant hommage aux membres de la  famille de son coéquipier: « Je vais toujours vers eux. J’essaie de les soutenir et c’est pourtant eux qui me donnent de la force.C’est une famille si forte. Quand je vois la puissance qu’elle dégage, je me dis que je n’ai pas le droit, moi, d’être dans l’inquiétude. »

Abdelhak Nouri

Abdelhak Nouri

Fort de ce constat, Ziyech affirme que c’est l’ensemble de  l’équipe  qui est présente et solidaire: « Nous avons un seul objectif: remporter le 34ème titre de champion pour lui qui a joué avec le numéro 34. Ses vêtements et ses chaussures sont encore suspendus dans notre vestiaire. Et lorsque je rentre dans ce vestiaire et que je vois cette place vide, je  réfléchis et je me  demande:  » Pourquoi suis-je heureux ? » Avant de me ressaisir, car pour lui je me dois de redevenir positif. »

Dans un communiqué posté récemment sur son site officiel,  l’Ajax Amsterdam affirme que l’état du joueur est stable, mais aucune amélioration n’a pu être constatée depuis son entrée dans le coma suite à un arrêt cardiaque subi  le 27 juillet 2017 lors d’un match amical contre le Werder de Brême. Selon les médecins, ses chances de rétablissement sont très minces car il a perdu une grande partie de ses fonctions cognitives.

@Cheikh Mabele