Au vu de son parcours sans relief lors du premier tour, trois matches nuls, et d’un huitième de finale remporté  aux forceps, la Tunisie, qui a enfin dominé l’équipe surprise, Madagascar (3-0), se présente pourtant comme un potentiel finaliste.

Son adversaire en demi-finale, le Sénégal, est redoutable et solide ( 1 but encaissé en cinq matches ), mais historiquement il lui réussit bien. Et, cerise sur le gâteau, les Aigles de Carthage semblent avoir atteint leur vitesse de croisière au bon moment. Comme l’explique leur sélectionneur : « Toutes les équipes sont soumises à partir de la phase a élimination directe à un régime physique intense et la capacité à bien récupérer est un élement très important à ce stade de la compétition, a confié Alain Giresse en conférence de presse,  le rythme auquel nous faisons face est soutenu et c’est à nous de bien gérer pour être en forme. Au fur et a mesure qu’on avance, la confiance est là ».

La Tunisie s'est réveillée face Madagascar ( photo cafonline.com)

La Tunisie s’est réveillée face Madagascar ( photo cafonline.com)

Du coup, le technicien français, d’abord secoué comme ses joueurs par les médias tunisien durant la première quinzaine, a retrouvé l’ambition et le sourire qui va avec:  »  Ce que représente la demi-finale pour la Tunisie à un coté obsessionnel nous avons enfin réussi à nous qualifier après 15 ans, c’est certes un soulagement pas mais pas une fin en soi ».

Mais  pour aller au bout de l’aventure , il faudra marcher sur les Lions de la Teranga, une équipe que le champion d’Europe  84 français  respecte beaucoup :  “C’est une équipe basée sur ses individualités à l’image de Sandio Mané qui jouent dans des grands championnats. C’est un effectif complet dans tous les secteurs du jeu c’est un atout essentiel pour une équipe de footballet nous sommes conscients de ça ». A noter que si sur l’ensemble des confrontations toutes compétitions confondues, la Tunisie domine le Sénégal, en phases finale de la CAN, l’égalité est parfaite avec un succès pour chaque équipe et trois matches nuls. Lors de leur dernière opposition  à Franceville au Gabon lors de la CAN 2017, les Lions ont épinglé les Aigles (2-0).

@2022mag.com