Déjà content de voyager dès demain vers l’Afrique du Sud  avec deux buts d’avance pour affronter les Mameldoi Sundows dans le cadre de la seconde manche du quart de finale de la Ligue des champions, Al Ahly peut se réjpuir aussi d’acter le retour dans le groupe de Nabil Maaloul. Son précieux et si offensif  défenseur latéral gauche n’a plus rejoué depuis trois mois et sa blessure aux ischio-jambiers contre le Bayern Munich en demi-finale de la Coupe du monde des clubs le 8 février.

Le rôle de l’international tunisien est tellement important que cela n’avait pas échappé à l’entraîneur adjoint des Brazilians, Rulani Mokwena, qui avait alors fait l’éloge de l’Aigle de Carthage la veille du match aller au Caire :  » Je  pense  que l’absence d’Ali Maaloul est probablement leur plus grosse perte pour  Al Ahly car il est difficile de trouver un arrière gauche à travers le continent, peut-être même dans le  monde,  qui compte en moyenne d’environ 80 ballons touchés par match  et une implication  totale sur presque  90 minutes ».  L’autre bonne nouvelle pour Pitso Mosimane, c’est également le retour attendu  du milieu de terrain Akram Tawfik, absent face au  Zamalek (1-1)  et Sundowns (2-0)  en raison d’une blessure au genou.

@2022mag.com