Avant d’affronter les Guinéens du Horaya AC en quart de finale retour au Caire, l’entraîneur d’Al Ahly a l’intime conviction que son équipe, tenue en échec il y a une semaine à Conakry (0-0), avait eu les moyens de faire la différence. Il exhorte donc ses joueurs à ne pas répéter la même prestation et d’être des tireurs dans la surface de réparation : « J’espère que nous pourrons profiter de nos chances dans le match de samedi après avoir laisser échapper beaucoup d’occasions au match aller, a affirmé Patrice Carteron en confrérie de presse, Nous étions sur le point de gagner à l’extérieur mais nous avons été malchanceux devant le but, n’ayant pas réussi à convertir notre domination en buts ».

Et le technicien français reste résolument optimiste malgré les absences dues à des blessures de joueurs importants car il estime disposer d’un groupe cohérent : « Nous participons à plusieurs compétitions en même temps et quand certains joueurs se blessent, d’autres ont la possibilité de prouver leur valeur. Ils doivent saisir leur chance ». Pour rappel, Al Ahly qui court derrière un neuvième trophée africain depuis 2013, affrontera l’ES Sétif, qualifiée a dépens du WA Casablanca, en demi-finale.Une sacrée motivation pour le match de samedi.

@2022mag.com