Les quatre représentants de l’Algérie ont brillamment franchi le deuxième tour des compétitions continentales, avec une mention très bien au MO Bejaia, qui a retourné la situation contre l’expérimenté Club Africain.

 La Ligue des champions a livré le week-end dernier un verdict attendu et sans véritable grosse surprise concernant les représentants du football arabe. A tout seigneur, tout honneur. La belle histoire est venue du MO Béjaia. Battu 1-0 la semaine dernière à Tunis, le MOB s’est imposé 2-0 face à un Club Africain peu inspiré. Les buts ont été inscrits par Ndoye sur penalty à l’heure de jeu. Cinq minutes plus tard, l’international tchadien Morgan Betorangal doublait la mise et offrait une qualification méritée pour les huitièmes de finale.

La Tunisie conserve cependant un représentant en LDC avec l’Etoile du Sahel. Le club de Sousse, qui était repa rti avec un nul (1-1) du Maroc, a dominé l’OC Khouribga 2-0. A la pause, le score était pourtant de 0-0 mais la délivrance est venue de deux remplaçants. Ahmed Akaïchi, entré à la 46e pour Mohamed Aouichi, ouvrait la marque de la tête (50e). C’est ensuite Dramé Michailou, le remplaçant de Marouane Tej (73e) qui doublait la mise à trois minutes du coup de sifflet final. Jusqu’au bout, l’ESS aura été bousculé par un adversaire solide et sans complexe.

A Khartoum, les Soudanais du Hilal ont vécu une soirée douce-amère. Vainqueurs 2-1 du Ahly libyen grâce à deux penaltys transformés par El Tayeb (5e, 67e) contre un but de Ghennoudi (39e), ils sont éliminés en vertu du but inscrit à l’extérieur par les Libyens. A l’aller, le club tripolitain s’était en effet imposé 1-0.

John Antwi qualifie Al Ahly

John Antwi qualifie Al Ahly

 A Borg El-Arab, dans la périphérie d’Alexandrie, le Ahly du Caire a dû batailler pour écarter le Recreativo Libolo angolais (2-0). Après le nul blanc de l’aller, les joueurs de Martin Jol ont attaqué pied au plancher. C’est le jeune Ramadan Sobhi (18 ans) qui les a délivrés dès la 10e minute. En toute fin de rencontre, le Ghanéen John Antwi, entré en place du Gabonais Malick Evouna, enfonçait le clou (83e).

 Destin similaire pour le Zamalek, frère ennemi du Ahly, facile vainqueur de l’Union de Douala (2-0) au stade Petrosport du Caire devant un maigre parterre de 1000 spectacteurs. C’est d’abord l’international Mahmoud Kahraba qui ouvrait la marque (26e). Le Zamalek évoluait avec ses recrues africaines, le Nigérian Maarouf Yusuf et le Zambien Emmanuel Mayuka. Aux avant-postes, le vétéran Shikabala multipliait les actions offensives et en toute fin de match, participait au second but, inscrit par le remplaçant Ahmed Tawfik (89e) entré quelques instants plus tôt à la place de Mayuka. Les deux géants cairotes sont donc logiquement qualifiés.

 Le Soudan, qui a perdu en route le Hilal, pourra compter sur El-Merreikh, champion sortant du pays, qui a dominé les Nigérians de Warri Wolves 1-0 comme à l’aller, grâce à un penalty bienvenu de son goleador Bakri Almadina (85e). La seule défaite, sans conséquence, d’un représentant du monde arabe est à mettre au crédit du Wydad de Casablanca, battu à Madagascar par le CNAPS (2-1). Les joueurs de John Toshack s’étaient largement imposés à l’aller (5-1) et ce court revers ne remettait pas en cause leur progression. Le but wydadi est l’œuvre du remplaçant Salaheddine Saïdi.

 En Coupe de la Confédération, le MC Oran est revenu d’Abidjan avec un match nul 2-2 synonyme de qualification, après le 2-0 de l’aller. La formation de Fouad Bouali était pourtant menée 2-1 après une demi-heure de jeu alors qu’elle avait marqué très vite par Kamel Larbi (7e). Lamine Doumouya (22e) puis Kassi Malan (26e) s’étaient en effet chargés de redonner un peu d’espoir au Sporting Gagnoa. Mais le club du Fromager voyait ses espoirs définitivement lavés à douze minutes de la fin, quand Dehar offrait le partage des points au MCO.

De son côté, le CS Constantine a réalisé un véritable festival offensif… tardif aux dépens des Nigérians de Nasarawa United. Battus 1-0 une semaine plus tôt, les hommes du Français Didier Gomes Da Rosa ont offert un final incroyable le public du stade Hamlaoui. Après un démarrage poussif, ils ouvraient la marque sur penalty par Yacine Bezzaz (45E+1). Mais Bature Yaro mouchait les Sanafirs sur une frappe lointaine (66e). Qu’à cela ne tienne, le coach faisait entrer ses jokers Messadia et Mourad Meghni. Le premier redonnait l’avantage à la 76e, avant que Meghni n’inscrive un troisième but deux minutes plus tard. L’international malgache Paulin Voavy terminait le travail (84e) au grand bonheur d’un public conquis et soulagé (4-1).

L’Egypte, elle aussi, a qualifié ses deux représentants. ENPPI   a facilement dominé l’Africa Sports ivoirien (4-1) grâce à des réalisations d’Ibrahim Yehia, de l’Ethiopien Oumed Oukri et de Wael Farag. Battu sur la plus petite des marges (1-0) à Lubumbashi par le Don Bosco – le petit frère du TP Mazembe – Misr Lel Makasa franchit lui aussi l’obstacle au bénéfice de son succès 3-1 à l’aller. L’unique but de la rencontre a été inscrit par Ilongo Patrick Ngasanya (ex-Mazembe) sur penalty.

 Bonheur identique pour les Tunisiens : le Stade Gabésien, vainqueur des Guinéens de l’AS Kaloum (2-1) une semaine plus tôt est rentré de Conakry avec un nul blanc (0-0). L’Espérance de Tunis, elle, n’a pas eu besoin de forcer son talent pour prendre le meilleur face aux Tchadiens de Renaissance (5-0). Des buts inscrits par Taha Yassine Khenissi (4e), Idriss Mhirsi (13e), Ilyes Jelassi (53e, 88e s.p.) et Haythem Jouini (59e).

Un club s’est offert une sacrée peur en déplacement, le KAC Marrakech. Les Marocains, qui avaient gagné 3-0 contre les Libériens de BYC, se sont inclinés 2-0 sur le synthétique de Monrovia mais passent pour un but… Le FUS de Rabat, dès samedi, avait lui aussi validé son billet pour le tour suivant, grâce à sa victoire 2-1 sur l’UMS de Loum. Abdessalam Benjelloun (63e) puis Mourad Batna (68e) sont les deux buteurs héros de la soirée. La belle aventure des joueurs de Hoalid Regragui se poursuit donc.

 Enfin, battus 2-1 par le Saint-Eloi Lupopo en RDC une semaine plus tôt, les Soudanais du Ahly Shandi franchissent eux aussi ce tour. Ils se sont imposés 1-0 et passent au bénéfice du but inscrit à Lubumbashi. Le seul représentant arabe éliminé est l’Ittihad libyen, qui s’est incliné 2-0 au Ghana face à Medeama, après avoir remporté l’aller (1-0).

 @Samir Farasha

 LES RESULTATS

Ligue des champions

 2e tour

Club Africain (TUN) – MO Bejaia (ALG) 1-0 ; 0-2

OC Khourigba (MAAR) – Etoile du Sahel (TUN) 1-1 ; 0-2

Union Douala (CAM) – Zamalek (EGY) 0-1 ; 0-2

Etoile du Congo (CGO) – ES Sétif (ALG) 1-1 ; 2-4

Warri Wolves (NGA) – El Merreikh (SOUD) 0-1 ; 0-1

Recreativo Libolo (ANG) – Al Ahly du Caire (EGY) 0-0 ; 0-2

Ahly Tripoli (LBY) – Hilal Omdurman (SOUD) 1-0 ; 1-2

Wydad (MAR) – CNAPS (MAD) 5-1 ; 1-2

Coupe de la Confédération africaine

 2e tour

MC Oran (ALG) – SC Gagnoa (CIV) 2-0 ; 2-2

Africa Sport (CIV) – ENPPI (EGY) 0-2 ; 1-4

KAC Marrakech (Mar) – Barrack Young Controllers (LBA) 3-0 ; 0-2

UMS de Loum (CAM) – FUS Rabat (MAR) 1-1 ; 1-2

Stade Gabésien (Tun) – AS Kaloum (GUI) 2-1 ; 0-0

Renaissance (TCH) – Espérance de Tunis (TUN) 0-2 ; 0-5

Saint-Eloi Lupopo (RDC) – Ahly Shandi (SOUD) 2-1 ; 0-1

Nasarawa Utd (NGA) – CS Constantine (ALG) 1-0 ; 1-4

Misr Lel Makasa (EGY) – Don Bosco (RDC) 3-1 ; 0-1

Al Ittihad (LBY) – Medeama (GHA) 1-0 ; 0-2