Outre le sommet algéro-tunisien en ligue des champions, la Coupe des confédérations proposera deux affiches arabes : Etoile du Sahel – Al Hilal Omdurman, et Hassania Agadir – Zamalek…

Mercredi soir, dans les salons dorés d’un hôtel du Caire, Emad Meteab et Patrick Mboma ont eu la main lourde à l’occasion du tirage au sort des quarts de finale des deux compétitions continentales. Les deux anciens grands attaquants égyptien et camerounais, désormais cooptés en qualités de « légendes » par la Confédération Africaine, ont en effet tiré des affiches pour le moins excitantes.

La Ligue des champions offre un premier sommet nord-africain entre le CS Constantine, dont c’est la première participation aux quarts, et l’Espérance de Tunis. Champion sortant et seule formation invaincue lors de la phase des poules (14 points sur 18 possibles), Taraji recevra au retour. Un avantage considérable pour les joueurs de Mouîne Chaabani. Avantage au cador tunisois donc.

CS Constantine

CS Constantine

Autre belle affiche, Mamelodi Sundowns (AFS) et Ahly du Caire. En clair, le champion d’Afrique 2016 et l’octuple vainqueur de la LDC, finaliste malheureux des deux dernières éditions. Emad Meteab, qui a tiré le Ahly, n’a pu s’empêcher de sourire en découvrant qu’il offrait la formation de Pretoria à son club de cœur. Naturellement, les Diables rouges cairotes auront la faveur des pronostics, quand bien même ils ont été loin d’impressionner lors de cette phase de poule. Martin Lasarte devra se méfier d’une équipe sud-africaine emmenée par quelques attaquants de qualité.

Troisième choc, celui qui mettra aux prises le Horoya Conakry, qui vient de remplacer son entraîneur Patrice Neveu par son compatriote Didier Gomes da Rosa (ex CS Constantine et Skikda) et le Wydad Casablanca. Le Horoya, quart finaliste l’an passé, avait baissé pavillon devant le Ahly à l’époque (0-0, 0-4). Mais le club guinéen se prend à rêver car le WAC voyage très mal en LDC. Comme si le champion continental 2017 perdait tous ses moyens hors de ses bases. Cette affiche promet d’être un peu plus équilibrée.

CS Sfaxien parmi les favoris de la Coupe de la CAF

CS Sfaxien parmi les favoris de la Coupe de la CAF

Le dernier match des quarts opposera le TP Mazembe (RDC) au Simba SC tanzanien. La combinaison des demies donnerait le vainqueur de Horoya-Wydad contre celui de Ahly-SUndowns, et le vainqueur de CSC – Espérance face à celui de TPM – Simba. Les quarts de finale sont programmés les 5 et 6 avril pour l’aller, avec match retour une semaine plus tard, les 12 et 13 avril.

La Coupe de la Confédération, qui rassemble six clubs arabes sur huit possibles, offre les paires suivantes. Le Nkana FC zambien accueillera le CS Sfaxien de Ruud Krol. Sur ce qu’on a vu en phase de poule, le CSS est capable de valider sa qualification dès le match aller.

Deuxième affiche, Etoile du Sahel – Al Hilal d’Omdurman. Le club soudanais est un peu la petite surprise, puisqu’il a terminé en tête. L’Etoile reçoit à l’aller et les joueurs de Roger Lemerre devront se méfier du potentiel offensif des Bleus de Khartoum, qui comptent dans leurs rangs le meilleur buteur de la compétition, Walid Bakhet Hamid. Même si la formation de Sousse possède un palmarès et un vécu bien supérieurs aux Soudanais, méfiance…

Le match suivant sera une affiche maroco-égyptienne : d’un côté le Hassania Agadir, qu’on n’attendait pas forcément là – il termine devant le Raja, vainqueur 2018 de cette CDC…- et le Zamalek du Caire. Naturellement, on est plus enclins à penser que les chevaliers blancs égyptiens ont l’expérience et l’effectif pour surclasser un HUSA sans grand repère à ce niveau. Mais qui sait, les joueurs de Miguel Gamondi, s’ils parviennent à se décomplexer, peuvent gêner les plans du Zamalek. On en saura plus dès le match aller.

 Hassania Agadir

Hassania Agadir

Le dernier quart oppose les Kenyans de Gor Mahia à l’autre club marocain, la Renaissance de Berkane, déjà quart finaliste l’an dernier. Le club du président de la FRMF Fouzi Lekjaa a de grandes ambitions continentales, mais ne voyage pas forcément bien. Sera-t-il de taille à résister à la fougue de « K’ogalo » à Nairobi ? Un nul serait de nature à favoriser sa qualification avec un retour à domicile où les Orange sont intraitables.

Les quarts de finale sont programmés les 7 (aller) et 14 avril (retour). Les demies verront s’affronter le vainqueur de Nkana-Sfax et Gor-Berkane d’un côté, Hassania-Zamalek et Etoile-Hilal de l’autre.

@Samir Farasha