Conscient que pour les supporters du Zamalek le vrai et oresque seul étalonnage se fait avec l’ennemi voisin et intime Al Ahly, Patrice Carteron a tenu à prévenir  les Red Devils une semaine avant le Classico tant attendu par tous les passionnés de football de la plus grande mégapole du monde arabe.

Le technicien français promet une forte adversité et une  ternace envie de revanche après la manche aller du classico perdue  (1-2) il y a deux semaines  :  » J’étais déprimé d’avoir perdu le match précédent contre Ahly, a confié le natif de Dijon en conférence de presse au soir de la victoire face à Smouha (2-1),  car nous étions la meilleure équipe du match et nous avons perdu plus d’occasions de marquer; cette fois je suis heureux de commencer le match contre Ahly avec une équipe complète sans blessures ni suspensions. Je m’attends à ce que la compétition entre les deux équipes soit rude ».

Dans une autre déclaration, Carteron a salué le retour en forme de ces hommes de base, notamment sur le plna offensif. À l’image de l’international marocain  Achraf Bencharki auteur d’un but  et d’une passe décisive lots du dernier match de PL. Il a également insisté sur la rentrée ébouissante réussie par son meneur de jeu : « Je suis tellement content de la performance de Shikababla. Il a eu un super match contre Arab Contractors après être venu du banc et c’était logique de lui donner la chance de commencer contre Smouha ».Avanr le choc national, le Zamalek (44 points)  est en tête du classement avec quatre points d’avance sur son dauphin mais en ayant disputé deux matches de plus.

@2022mag.com