Il a rongé son frein pendant presque un an après avoir été viré du banc de Manchester United. Mais Jose Mourinho n’a pas vraiment patienté puisqu’on l’a vu  faire feu de tous bois pour se trouver un poste de manager à la hauteur de son palmarès et de son ego. Finalement, c’est à Tottenham qu’il atterrit avec une faim de loup. Lors de sa première sortie médiatique du côté de , le Portugais  a balayé d’un revers de la main l’idée qu’il manquait d’humilité : »Ces (onze) mois m’ont permis de réfléchir, d’analyser et de préparer a suite,, a confié, pince sans rire,  le Spécial One, j’ai même appris à devenir consultant ».

Avant de revenir sur sa période d’inactivité imposée : « Pendant la préparation d’avant-saison, je me suis senti un peu perdu » mais « avoir cette pause a été très positif pour moi. Je suis humble, suffisamment humble pour essayer d’analyser ma carrière (…) J’ai toujours été humble, à ma manière. Le problème c’est que vous ne l’avez pas compris, même si j’ai fait  des erreurs par le passé. Je ne referai pas les mêmes. J’en ferai d’autres », a ajouté l’homme qui a entraîné le Real Madrid, Chelsea et l’Inter Milan. Le show va pourvoir repartir déplus belle notamment  à l’occasion de conférences de presse qui commençaient à manquer lors des grandes soirées de Premier League des champions.

@2022mag.com