Ca passe ou ça casse pour l’Algérie, l’Egypte et la Tunisie, engagées dans les journées 5 et 6 des éliminatoires de Qatar 2022. Les cadors nord-africains sont bien partis pour rejoindre en barrages le Maroc, déjà qualifié.

Tout à l’heure au Caire, les Fennecs d’Algérie débutent la dernière ligne droite de leur campagne qualificative à la Coupe du monde. Leaders du groupe A à égalité de points avec les Etalons du Burkina Faso mais devant grâce à une différence de buts générale supérieur, les coéquipiers de Ryad Mahrez affrontent sur terrain neutre une sélection djiboutienne battue 8-0 à l’aller et qui, entre temps, s’est séparée brutalement de son sélectionneur français Julien Mette. La seule question du jour est de savoir combien de buts les champions d’Afrique 2019 inscriront-ils. Le match clé, celui qu’ils attendent, c’est celui de mardi 16, à Blida, devant 14 000 inconditionnels face au Burkina Faso. Décisif, sauf si le Niger venait à battre les Etalons ce vendredi….

Algérie : des Fennecs invaincus depuis 31 matches avant d'affronter ldeux Djibouti et le Burkina Faso  en quatre jours

Algérie : des Fennecs invaincus depuis 31 matches avant d’affronter ldeux Djibouti et le Burkina Faso en quatre jours

En soirée, l’Egypte se déplace au stade du 11-novembre de Luanda pour y affronter les Palancas Negras d’Angola. Un adversaire difficilement dominé à l’aller (1-0, sur penalty). Leaders du groupe F avec quatre longueurs d’avance sur la Libye, les Pharaons ont retrouvé un peu plus d’allant et d’efficacité offensive depuis l’arrivée du sélectionneur Carlos Queiroz. Ils se méfient cependant de cette Angola auteur de trois matches nuls en quatre journées. Une victoire garantit à l’Egypte sa qualification en barrages puisqu’avec 13 points -et si la Libye, 6 points, bat le Gabon et grimpe à 9- elle pourrait même se permettre le luxe de perdre le match de la J6 contre le Gabon justement…

Egypte-710x401

La Libye de son côté s’attend à une réception compliquée à Franceville face aux Panthères du Gabon qui s’accrochent avec l’espoir mathématique de disputer une finale de groupe contre l’Egypte mardi 16 à Borg El-Arab. Il faudrait que l’Egypte perde en Angola et que les coéquipiers de Pierre-Emerick  Aubameyang battent un adversaire, la Libye, qui les a dominés 2-1 à l’aller à Benghazi…

 

Ce vendredi soir, le Soudan de Hubert Velud, dernier du groupe I avec deux points, défie les Lions de l’Atlas marocains, qualifiés depuis le mois dernier pour la phase des barrages. Le match est programmé au stade du FUS de Rabat. Les Soudanais espèrent évidemment surfer sur la dynamique de leurs deux nuls contre la Guinée en octobre. Mais le Maroc, vainqueur 2-0 à l’aller, affiche un potentiel offensif redoutable, même en l’absence d’En-Nesyri blessé. Ayoub El-Kaabi devrait commander ce groupe qui entend bien ne laisser que des miettes aux Soudanais…

IMG-20211012-WA0103-1Samedi après-midi, ce sera au tour de la Tunisie de jouer certainement sa « finale » pour la qualification en barrages. Leader du groupe B avec trois longueurs d’avance sur la Guinée Equatoriale, les coéquipiers de Wahbi Khazri se déplacent justement à Malabo. Un succès les qualifiera directement pour les barrages de mars 2022. Ce n’est pas impossible au vu des performances récentes du groupe de Mondher Kebaier. 

La Mauritanie, elle, dans ce même groupe, va évoluer sous la direction de Gérard Buscher, le DTN français, nommé coach intérimaire après le limogeage de Corentin Martins le mois dernier. Buscher est chargé de terminer le mieux possible cette campagne. Cela passe par un déplacement compliqué en Zambie avant la réception de la Guinée Equatoriale. Et les Mourabitounes pourraient bien jouer les arbitres dans le duel qui oppose le Nzalang aux Aigles de Carthage 

Nous ferons le point dimanche sur cette 5e journée qui pourrait donc voir Egypte, Algérie et Tunisie s’immiscer parmi les équipes qualifiées pour le tour de barrage.

@Frank Simon