Incroyable scénario auquel ont assisté les spectateurs de l’Allianz Riviera  de Nice où les Aiglons  recevaient en ce dimanche après-midi  l’Olympique Lyonnais tout auréolé de son superbe succès en milieu de semaine en Europa League  face au Sparta Prague (4-3) en Tchéquie.

En effet, alors que les hommes du Néerlandais  Peter Bosz menaient 2 à 0   ( buts de Karl Toko-Ekambi (35e) et de Houssem Aouar (68′)  et se dirigeaient vers un joli tromphe face à un redoutable concurrent pour une place sur le podium final de la Ligue 1, un Niçois, Youcef Atal,  rentré à la 68e minute  pour remplacer son coéquipier danois, Danois Falvius Daniliuc ,va mettre le bazar dans les plans  de la bande à Lucas Paqueta.

En effet, le défenseur latéral droit international algérien a commencé par réduire la marque en faveur de son équipe en inscrivant un but spendide  (81′) qui ne doit rien à personne. Résultat d’un raid indivuel foudrouyant et une mise dans le vent du défenseur international allemand, Boateng . Puis, dans la foulée, un deuxième raid tout aussi culotté  lui a  permis de provoquer un penalty après un crochet malheureux  de la part du défenseur lyonnais Emerson. Le penalty est transformé sans état d’âme par le finisseur Andy Delort.

Assommé, Lyon va complètement s’effondrer dans le temps additionnel, en concédant un troisième but.  sur une dernière action également initiée par le Fennec et qui scellera une défaite dont il lui sera difficile de s’en remettre.

A Nice, le coach, Christophe Galtier, l’homme qui avait mené Lille au titre de champion de France 2020-2021 ne pouvait pas omettre de dire un mot sur  le dynamiteur du jour :  «Quand il part (Youcef Atal),  reconnait à l’issue du match en zone mixte le natif de  , je sais qu’il peut aller au bout, mais je ne m’attendais pas à ce qu’il fasse le crochet, je pensais qu’il allait la mettre (à Andy Delort), mais voilà à lui seul il redonne espoir à toute l’équipe et à tous les supporters.… » 

De leur côté, les fans des Aiglons doivent vraiment dire merci au champion d’Afrique qui montre qu’il est bien revenu à son meilleur niveau. Une bonne nouvelle aussi pour l’Algérie qui disputera dans trois semaines un match contre le Burkina Faso décisif pour la qualification aux barrages  du Mondial 2022.

@Chehat Fayçal