Avec le départ du buteur Alexandre Lacazette  pour Arsenal et du milieu Corentin Tolisso, et malgré la présence de l’indispensable gardien de but Anthony  Lopes, l’ Olympique Lyonnais a décidé de faire de Nabil Fekir son capitaine. Une  promotion et une responsabilité acceptées avec joie  non dissimulé par le milieu offensif. Cela tombe bien, le natif est en train de  retrouver le niveau qui était le sien avant la rupture du ligament croisé en septembre 2015:  « C’est un grand honneur, ça fait plaisir. Maxime Gonalons était un grand capitaine alors je vais faire de mon mieux, a-t-il confié jeudi en conférence de presse,  je vais parler avec tout le monde. Il y a quelques années je n’aurais jamais cru devenir capitaine de l’OL mais on évolue, c’est bien ».

Bruno Genesio

Bruno Genesio

Ce capitanat va lui aller comme un gant alors qu’il se prépare à casser la baraque cette saison qui s’annonce passionnante « J’ai une grosse envie de bien faire et réussir cette saison. Je veux être à la hauteur. Tout se passe bien dans le jeu. On a des nouveaux coéquipiers. On essaie de créer des automatismes, des relations. Je me sens bien à tous les postes de l’attaque. Je jouerais là où le coach me demande. J’aime bien être libre sur le terrain, aller dans toutes les zones… Je veux faire mieux que la saison passée, dans les statistiques ou dans l’influence dans le jeu. Cette saison va être très importante car il y a le Mondial en 2018. ». Le joueur guéri semble  rasséréné et ambitieux et cela plaît à à son entraîneur: «Il a l’ancienneté au club, il a été formé ici, il est bien. Et après de nombreuses discussions, son nom est revenu, affirme Bruno Genesio,  même si Anthony Lopes n’était pas loin. Nabil était ravi de cette nouvelle. C’est la preuve aussi que l’on compte sur lui ». Vivement la première journée de Ligue 1.

@Cheikh Mabele