Les Émiratis d’Al Ain ont validé leur billet pour la finale de l’Asian Champion’s League  en allant acrocher El Jaish à Doha (2-2). C’est la troisième finale continentale de son histoire.

Forte de ses deux buts d’avance inscrits lors de la demi-finale aller, la formation d’Al Ain s’est déplacée à Doha pour y affronter El Jaish avec une certaine assurance. Les hommes de Zlatko Dalic savaient pertinemment que la pression allait être sur le dos des Qataris. Mais de suspens, il n’y en pas eu beaucoup. Pendant presque une heure de jeu où les défenses avaient pris dessus sur les attaquants. En vérité les coéquipiers de Seydou Keita  n’eurent qu’un tiers de match pour refaire  leur retard.  Car c’est Al Ain qui marque en premier grâce à son milieu offensif Omar Abdulrahman portant le score  à 4 à 1 sur les deux manches.  Du coup, il était devenu presque impossible pour les vice-champions du Qatar d’espérer renverser la tendance malgré une possession de balle assez nette (68 % contre 32 %). Même si El Jaish a rétabli l’équilibre dix minutes plus tard puis pris les devants,  grâce a un doublé de Romarinho.

 El Jaish - Al Ain (2-2), photo afc.com

El Jaish – Al Ain (2-2), photo afc.com

Sentant poindre le danger, Al Ain prit à nouveau le jeu à son compte pour se créer de nouvelles opportunités, notamment par Mohamed Abdulrahman (84’) puis par le nippo-brésiliene Caio (87’). L’égalisation signée Mohamed Alaraqi dans la première minute du temps additionnel a signifié la fin des illusions de la bande à Sabri Lamouchi. A la fois réaliste et fair-play, le coach franco-tunisien a surtout félicité ses joueurs: «Je suis satisfait de la performance de l’équipe, car nous avons joué avec beaucoup d’enthousiasme jusqu’à la dernière minute du match. On a fait preuve de détermination pour gagner et se qualifier. Disputer la Ligue des champions cette année a été une expérience importante et passionnante pour nous”.

Il faut rappeler qu’El Jaish, classé deuxième lors de la dernière édition de la Qatar Stars League, reviendra en LDC au printemps 2017. Avec un peu plus de bouteille. De son côté, Al Ain, champion d’Asie en 2002 va disputer sa troisième finale continentale. Ce sera les 19 et 27 novembre contre le vainqueur du duel fratricide entre les Sud-Coréens de Jeonbuk Hyundai Motors et ceux du FC Séoul qui se disputera mercredi soir. Jeonbuk mène 4 à 1 à l’issue du match aller.

@ 2022mag.com

 

 Feuille de match

Doha : El Jasih – Al Ain, 2-2 (  3-5 sur les deux matches)

Arbitre: Fahad Almirdasi (Arabie Saoudite). Buts: El Jaish: Romarinho Ricardo (67’, 81’). Al Ain : Omar Abdulrahman, (57’), Mohamed Alraqi (90’+1).

El Jaish : Khlafa Ababacar, Murad Naji Hussein, Lucas Mendes, Abdurahman Mohammad, Ali Sanad Al Nuaimi (Hamza Sanhaji, 75’), Ahmed Moein Doozandeh (Mohd Methnani, 53’), Seydou Keita, Mohamed Abdulraan, Ramarinho Ricardo, Magid Mohamed (Yasir Isa, 60’), Sardor Rashidov; Entraîneur: Sabri Lamouchi.

Al Ain: Khalid Eisa, Ismail Ahmed, Mohnad Salem, Fawzi Fayez, Mohamed Fayez (Saaed Musabbeh, 90’+1), Amer Abdulrahman (Dyanfres Douglas, 75’), Ahmed Barman, Omar Abdulrahman, Lee Myung Joo, Danilo Asprilla (Mohamed Alraqi, 65’), Luacas Fernandes Caio. Entraîneur: Zlatko Dalic.