Si le célèbre avocat  Mortada Mansour n’est plus à la tête du club, l’institution  Zamalek n’a en rien perdu de sa pugnacité et de son esprit polémique. Eliminé de la phase de groupes de la Ligue des champions au profit de l’ES Tunis et du MC Alger, le vice-champion d’Afrique accuse désormais clairement ses deux adversaires d’avoir trouvé un arrangement pour qu’aucun vainqueur ne sorte du derby nord-africain, sachant que le club algérois n’ avait besoin que  d’un point pour assurer sa qualification.

Du coup, les leaders actuels  du championnat d’Egypte affirment qu’ils vont déposer plainte devant la CAF pour faire valoir « leur droit. « Le club déposera une plainte officielle auprès de l’institution fa$itière du football continental dans les prochaines heures contre ce qui s’est passé lors du match de l’Espérance et du MC Alger, a confié El-Dardiry au micro de Zamalek TV,  ce qui s’est passé à Radès n’a rien à voir avec le football, et nous réclamerons notre droit. Il n’y avait pas de justice dans ce match ».

Zamalek photo  page Facebook du Zamalek)

Zamalek photo page Facebook du Zamalek)

Puis, le porte parole des Chevaliers Bkancs tenter d’expliquer  que cette affaire vient de casser l’irrésistible élan de son équipe depuis l’arrivée du nouveau coach :  »  Dans les quatre premières journées , nous avons perdu de nombreux points faciles, mais nous sommes ensuite revenus sur la bonne voie et lorsque Carteron a repris les choses, les choses étaient complètement différentes. Les joueurs ont été  compétitif  jusqu’à la dernière minute. Les performances de Zamalek se sont améliorées, tout comme l’état d’esprit des joueurs. Cela n’a été possible qu’après l’intervention du comité de normalisation en recrutant  le nouveau staff technique. Le Zamalek est une grande équipe et a fait preuve de caractère sur le terrain. Nos résultats des deux dernières journées prouvent que l’équipe est revenue en force. Nous ne recherchons aucun cadeau, nous voulons juste que nos droits soient respectés. Je ne peux pas décrire ce qui s’est passé lors du match de l’Espérance et du MC Alger comme une conspiration, mais ils ne voulaient pas que Zamalek se qualifie parce que nous aurions pu battre tout le monde ».

Le club égyptien  met plus la pression sur l’Espérance de Tunis que sur le MCA  en  laissant entendre depuis plusieurs jours que les Sang et Or ont cherché à l’écarter en tant que redoutable adversaire qui pourrait l’empêcher de gagner le titre continental. Un argument qui ne tient pas la route lorsqu’on sait que l’EST a pris six points sur six face au Zamalek dans la phase de groupes à l’issue d’une véritable démonstration de force à  Tunis (3-1) puis au Caire (3-1). Mauvais perdant, le Zamalek ? C’est à la CAF de répondre à cette question lorsque elle examinera  plainte censée arriver sur son bureau .À suivre .

@Cheikh Mabele