Laurent Blanc a retrouvé la parole Il  ne s’était pas exprimé dans les médias depuis son limogeage du banc du Paris SG  en juillet dernier. Il l’a fait mardi  à l’occasion  de l’événement Les Etoiles du Sport organisé à La Plagne. Et le sujet Paris SG est venu naturellement sur la table. Fidèle à son habitude, le Cevennol a répondu calmement et à l’évidence il garde un oeil sur l’évolution de son ancien club. Et une certaine bienveillance:  » « Je reste supporter du  Paris Saint-Germain. Je regarde beaucoup ce qu’ils font, a-t-il confié en conférence de presse,  vous verrez, Paris sera devant à la fin. C’est bien pour vous (les médias, ndlr), ça vous fait écrire beaucoup. Vous vous ennuyiez un peu quand Paris dominait le championnat français. Ça risque d’être disputé, parce qu’il y a des équipes de valeur. Mais je pense que le PSG sera devant à la fin. » En veut-il  aux dirigeants du club francilien ‘avoir été débarqué de façon aussi surprenante au profit du Basque Unai Emery ?  A l’évidence, la blessure n’est pas profonde  »  J’aurais aimé que ça se passe autrement, parce que ça s’est passé d’une manière un petit peu brutale. Je suis dans le football depuis 30 ans, je sais comment ça se passe. Qu’un entraîneur soit limogé, c’est malheureusement dans le football chose assez habituelle ». Il faut dire que la Paris SG  version Qatar avait les moyens de sa « brutalité  » puisqu’il semblerait que l’ancien sélectionneur de l’équpe de France soit parti avec un chèque de 22 millions d’euros. Largement de quoi panser une blessure.

@Cheikh Mabele