Rien de tel que d’avoir un buteur comme Kodjo Fo-Doh Laba lorsqu’on est coincés au score. Mardi soir, l’Epervier togolais a pris une part importante dans le succès (3-2) aux dépens d’Al-Wasl. Il a d’abord ouvert la marque à la demi-heure de jeu avant que l’équipe adverse n’égalise sur penalty par le Brésilien Gilberto (1-1, 43e). Caio Canedo a ensuite redonné l’avantage aux Mauves (2-1, 61e). Mais il était dit qu’Al-Wasl contesterait jusqu’au bout la domination du leader émirati. Ali Saleh a ainsi égalisé à la 82e, plongeant le coach ukrainien Sergei Rebrov dans une profonde réflexion. Que faire ? Avant même qu’il ait trouvé la réponse, Fo-Doh Laba avait inscrit le but de la délivrance et donc, de la victoire (3-2, 89e). Al-Aïn poursuit son avancée vers le titre à six matches de la fin. Quant au Togolais, il a atteint le cap des 20 buts, son meilleur total depuis son arrivée aux Emirats. Avec sept points d’avance sur Al-Wahda, l’ancien attaquant de Berkane peut rêver à une double couronne, individuelle et collective…

@Samir Farasha