C’était attendu, ils l’ont fait ! Les deux clubs algérois ont validé leur qualification pour les quarts de finale de la LDC lors de la J6. Place aujourd’hui à la J4 de la Coupe de la Confédération.

Ce n’est pas la première fois que deux clubs algériens se retrouvent au stade des quarts de finale de la Ligue des champions d’Afrique. Mais rien ne présageait, au moment du tirage au sort, qu’ils y parviendraient tant l’adversité paraissait relevée. Et pourtant, le CR Belouizdad et le Mouloudia d’Alger ont accroché deux des trois derniers tickets restants pour franchir ce nouveau cap.  Vendredi, le CRB a réussi un exploit en s’imposant 2-0 sur le sol sud-africain face au leader du groupe, les Mamelodi Sundowns. Un adversaire qui avait laminé 5-1 le CRB à l’aller sur terrain neutre (à Dar Es-Salaam, en Tanzanie). Cette fois, les Algérois ont été maîtres du jeu. Une fois encore, la délivrance est venue de leur homme providentiel Amir Sayoud. Dès la 29E minute, il marquait le but de l’espoir, avant que Hamed Gasmi (45e) ne double la mise. Bien sûr, les Sundowns étaient démobilisés et présentaient une équipe très largement remaniée. Mais le succès du CRB mérite applaudissements. Dans le même temps, le TP Mazembe s’imposait 2-1 à la maison devant les Soudanais du Hilal qui terminent finalement derniers avec quatre points. Le CRB finit avec 9.EyinRYhWQAAHVrT

Samedi, c’était donc au tour du MC Alger de jouer gros à Tunis face à l’Espérance. Pour rappel, un nul lui suffisait pour passer. Tandis que le Zamalek, son concurrent, devait absolument cartonner les Sénégalais de Teungueth FC en espérant une défaite du MCA. Le club cairote a réussi sa mission en écartant largement (4-1) le club de Rufisque. Il y avait quatre buts d’avance au marquoir à la pause, inscrits par  Alaa El Wensh !16e, 41e) et Hamdy (25e, 38e). Ousmane Sakho a sauvé l’honneur du TFC en début de seconde période (4-1, 48e). Au même moment à Radès, les Sang et Or tunisois menaient au score depuis la demi-heure grâce à Ben Khalifa (1-0, 31e). Jusqu’à l’heure de jeu, le Zamalek était donc qualifié… Mais le MCA est parvenu à égaliser par le providentiel Belkheir (68e, 1-1). Il ne s’est plus rien passé ensuite, les deux formations se neutralisant. Au final, le MCA termine avec un point d’avance sur le Zamalek. Le finaliste de la LDC 2020 ne verra donc pas les quarts, ce qui constitue un immense échec sportif pour lui. 

MC Alger : les Algérois n'ont pas flanché à Tunis

MC Alger : les Algérois n’ont pas flanché à Tunis

Ailleurs, le Ahly a remporté le sommet de son groupe contre Simba SC grâce à un tout petit but inscrit par Mohamed Sherif (32e) mais le club tanzanien finit quand même premier avec 13 points contre 11 au champion sortant. Le Vita Club de Kinshasa a fini sur une bonne note en dominant les Soudanais d’El-Merreikh (3-1). A la pause, ces derniers tenaient le nul grâce à un but de leur excellent Nigérian Edjomariegwe (31e). Mais le V. Club a accéléré au retour des vestiaires et marqué par Fiston Kalala puis Ricky Tulenge. Fin de l’aventure donc pour les joueurs dirigés par l’Anglais Lee Clark, troisième coach de la saison pour Merreikh.  

A noter enfin le dernier succès du Wydad Casablanca , à la maison, aux dépens des Angolais du Petro Atletico (2-0). Walid El-Karti (15e) puis Mohamed Ounajem (22e) ont rapidement scellé le sort du match. Dans l’autre rencontre, les Kaizer Chiefs se qualifient grâce à leur nul 2-2 au Horoya. A égalité de points avec le club guinéen, ils passent au bénéfice des buts inscrits lors des confrontations directes (0-0 à Soweto, 2-2 en Guinée).

 Al Ahly : seulement deuxième derrière le Silba SC mais qualifié

Al Ahly : seulement deuxième derrière le Silba SC mais qualifié

Passons maintenant à cette J4 de la Coupe de la Confédération. Dans le groupe A, on suivra avec intérêt le Ahly Benghazi qui, en cas de victoire aux Orlando Pirates – et conjuguée à une victoire de Sétif sur Enyimba – prendrait seul la tête du groupe ! Sétif ne compte qu’un point et dans ce duel entre anciens vainqueurs de la LDC contre Enyimba, tentera de prendre sa revanche sur l’aller (défaite 1-2). Le groupe B propose la revanche attendue entre la JS Kabylie et la Renaissance de Berkane. Certes, le club vainqueur de l’édition 2020 ne va pas bien en Botola, mais il est capable d’un exploit loin de des bases. La JSK de Denis Lavagne aussi, elle qui est toujours invaincue dans cette phase de poule. Le groupe C propose lui aussi une revanche entre l’Etoile du Sahel et le CS Sfaxien qui se sont neutralisés 0-0 à l’aller. Le vainqueur est assuré de prendre la tête du groupe. Enfin, l’affiche concernera encore Pyramids et le Raja. A l’aller, les Casablancais se sont imposés 2-0 aux dépens du finaliste égyptien de l’édition 2020. Mais Pyramids cherchera à consolider sa place de deuxième et donc, à l’emporter à la maison.  

@Samir Farasha