Alors que le Soudan a rejoint mercredi soir en tête de son groupe Afrique du Sud  et Ghana et peut encore espérer, l’Egypte de Mo Salah est au Kenya pour valider se qualification pour la CAN 2021 . Un nul suffit aux Pharaons…

On le sait depuis les deux journées précédentes disputées en novembre dernier, Algérie, Tunisie et Maroc ont déjà composté leurs billets pour la phase finale au Cameroun en janvier 2022. Pour ces trois-là comme pour d’autres, il faut cependant en terminer ce mois-ci avec les éliminatoires puisque deux journées sont au programme. Parmi les nations arabes pas encore qualifiées, l’Egypte, la Mauritanie, la Libye et le Soudan demeurent en lice.

Algérie :  déjà qualifiés, les Fennecs défendront sans  répit leur série d'invincibilité qui dure depuis deux ans .

Algérie : déjà qualifiés, les Fennecs défendront sans répit leur série d’invincibilité qui dure depuis deux ans .

Commençons par le déplacement à Sao Tome effectué par les Soudanais. Comme on l’envisageait, les joueurs de Hubert Velud se sont imposés (2-0) face à Sao Tome e Principe grâce à des buts signés Mohamed Abdelrahman et Said Eldin Terry. Cette victoire permet au Soudan de se hisser à la hauteur des co-leaders Afrique du Sud et Ghana avec 9 points. Les deux formations en question se défient aujourd’hui et un match nul ferait clairement le bonheur de Velud et de sa bande, avant la dernière journée…

Passons maintenant aux Pharaons égyptiens, qui s’étaient remis dans le bon sens de la marche en novembre grâce à leurs deux succès sur le Togo. Co-leaders de leur groupe avec les Comores (8 points chacun), les hommes de Hossam Badry sont en déplacement ce jeudi au Kenya. Un nul leur suffit pour la qualification puisque le Kenya (3e) compte trois points. Pour la circonstance, les Pharaons enregistrent la présence de Mohamed Salah pour la première fois depuis… 625 jours, puisque le joueur de Liverpool n’a plus porté le maillot national depuis l’élimination lors de la CAN 2019 par l’Afrique du Sud…

Dans le groupe E, une grosse affiche est au programme, Mauritanie-Maroc vendredi au stade Cheikha Boïdiya. Les Lions de l’Atlas sont déjà qualifiés avec 10 points, et les Mourabitounes les suivent avec cinq. Une victoire des hommes de Corentin Martins permettrait de garder un petit temps d’avance sur le Burundi (3e) qui compte 4 points et reçoit la Centrafrique. La qualification de la Mauritanie, selon toute vraisemblance, se jouera lors de la 6e journée à Bangui contre la Centrafrique. Il lui faudra réaliser un exploit et compter sur un faux-pas burundais. 

Le salut des Mourabitounes passe par un succès  vendredi soir face aux Lions de l'Atlas

Le salut des Mourabitounes passe par un succès vendredi soir face aux Lions de l’Atlas

Maintenant, terminons par un rapide survol des rencontres qui concernent des formations déjà qualifiées. A tout seigneur, tout honneur, commençons par l’Algérie championne sortante. Les vainqueurs de 2019 sont en déplacement en Zambie, voilà qui ne leur rappelle pas que de bons souvenirs même s’ils se sont imposés 5-0 à l’aller. On le sait, l’objectif collectif reste de demeurer invaincus pour allonger un peu plus la série d’invincibilité qui s’étale sur 22 matches.

Quant aux Aigles de Carthage tunisiens, ils se rendent à Benghazi, en Libye. Pour la première fois depuis huit ans, la Libye est autorisée à recevoir un match international, ce sera au stade Benina des Martyrs. Les protégés du coach Zoran Filipovic comptent trois points et sont quatrièmes. Mais ils ne sont pas éliminés mathématiquement. S’ils remportent ce match contre la Tunisie et le suivant, ils verront Cameroun 2021. La Tunisie, elle, ne craint rien mais veut allonger son invincibilité dans ce groupe.

Pour rappel, voici la liste des pays déjà qualifiés : Cameroun, Algérie, Maroc, Tunisie, Sénégal, Mali. Hier mercredi, les ont rejoints le Burkina Faso et la Guinée. Par conséquent, il reste encore 17 tickets à distribuer d’ici à la semaine prochaine. On l’a vu, Soudan, Libye et Mauritanie peuvent encore espérer. Quant à l’Egypte, elle est toute proche…

@Samir Farasha