Le FC Séville réalise un premier tiers de saison 2020-2021 remarquable. Performants en Liga, les Andalous occupent la troisième place devant le Real Madrid et distancent le FC Barcelone de 9 points  après 11 journées. En Ligue des champions, l’équipe dirigée par Julien Lopetegui, où évoluent trois  Lions de l’Atlas,  a validé sans ciller son billet pour les huitièmes de finale.

Au soir de la balade des  à Rennes (3-1), le gardien de but chérifien Yassine Bounou, a dit tout son bonheur après le quasi sans faute de ses équipiers en terre bretonne. Pour lui, ce succès à l’extérieur est aussi une façon d’oublier le but qu’il avait inscrit contre son camp face au Merengue quelques jours plus tôt  “Je suis très content de l’état d’esprit de l’équipe qui a disputé le match comme une finale, a confié le joueur formé au Wydad Casablanca, ll faut continuer à travailler pour atteindre un meilleur niveau dans les matches à venir, Nous sommes bien conscients que la mentalité gagnante nous offre  à nouveau la victoire et renforce la confiance du groupe ».

Dans la foulée, le natif de Montréal prévient ceux qui auraient la tentation de banaliser la performance sévillane  et  se projette déjà sur le futur proche :  » Ce n’est pas facile d’atteindre les huitièmes de finale. Nous savons que nous ne sommes pas n’importe quelle équipe, nous sommes capables de faire de grandes choses. Maintenant, nous mettons la Ligue des champions de côté et nous nous concentrons sur la Ligue espagnole et la Copa del Rey”.

Pour rappel, Yassine Bounou est arrivé sur le banc des Blanquirrojos, durant l(été 2019 ) prêté par le FC Girone avant de signer un bail de trois ans contre un montant de 4 millions d’euros et d’être l’un des principaux artisans du succès de son nouveau club en Europa League.

@2022mag.com