Quelques jours après le limogeage de l’entraîneur néerlandais Ronald Koeman pour résultats insuffisants – le club est dans le ventre mou du classement de la Liga –    le FC Barcelone n’a pas traîné en chemin pour trouver le remplaçant idéal. Il est allé chercher un ancien illustre joueur de la maison, Xavi Hernandez, qui a rejoint le Qatar en 2015, pour jouer avec Al-Sadd avant d’en devenir l’entraîneur.

Après avoir sondé le champion en titre du Qatar, les dirigeants du club catalan ont finalement réussi à convaincre leur homologues de Doha de libérer le champion du monde 2010. Ce vendredi, Al-Sadd a donné le feur vert à celui qui est désormais son ex-entraîneur. Dans un communiqué officiel, les Qatariens affirment avoir trouvé un accord favorable «Nous avons accepté le transfert de Xavi à Barcelone après le paiement de la clause de pénalité stipulée dans son contrat. Nous avons convenu avec Barcelone sur une coopération pratique à l’avenir. Xavi est une partie importante de l’histoire d’Al Sadd. Nous lui souhaitons plein de succès pour la prochaine étape. Xavi nous a indiqué il y a quelques jours son désir d’aller à Barcelone dans ce moment particulier pour son club de cœur, nous avons compris et nous n’avons pas mis d’obstacle à son départ. Xavi et sa famille seront toujours les bienvenus à Doha et notre collaboration continue».

Celui est  qui est présenté comme le seul en mesure de  redresser l’immense paquebot catalan qui tangue fortement  est présenté comme le successeur de Pep Guardiola l’entraîneur de l’âge d’or des quadruples champions d’Europe des clubs.