Le match Algérie-Zambie du 14 avril  comptant pour la première journée des éliminatoires de la CAN 2021 commence à faire parler de lui. A Lusaka, en tout cas. C’est ainsi les que Chipolopolo  semblent avoir hâte d’y être  et ont bien l’intention de bousculer les tout frais champions d’Afrique sur leur propre pelouse.

C’est le discours tenu par  le milieu offensif Rainford Kalaba “Nous avons une bonne équipe également, a-t-i averti les Fennecs dans un entretien accordé au quotidien local  Lusaka News, nous avons la force et la qualité nécessaires pour jouer contre n’importe quel adversaire. Je pense que la détermination et la concentration sont les clés d’une bonne opération. Si nous sommes bien préparés, cela ne va pas nous empêcher de battre l’Algérie. Nous serons confrontés à un adversaire de taille. Je pense que si nous faisons preuve de concentration, nous avons les moyens de battre les Algériens.. Rien n’est impossible dans le football, nous allons faire de notre mieux pour repartir avec un bon résultat de l’Algérie ».

Dans le même temps, le natif de Kitwe (33 ans, 104 sélections été 15 buts)  reconnait la toujours grande difficulté d’affronter des  clubs ou des sélections maghrébines  devant leur public : “ Nous serons confrontés à un adversaire de taille. C’est difficile de jouer contre une sélection maghrébine, car chaque fois vous devez être motivé à fond, d’autant plus que dans les pays de cette région, les supporters viennent en masse pour soutenir leur équipe”.

A noter que le bilan des confrontations entre les deux sélections est légèrement à l’avantage de l’Algérie. Depuis 1997, date du premier match et toutes compétitions confondues, les Fennecs ont remporté sept victoires, partagé les points à deux reprises et concédé cinq défaites avec un différenciel  buts de + 4  (13 -4). Mais le dernier mot est revenu à la Zambie qui avait gagné à Constantine  (1-0) lors du match retour de la phase de groupes des éliminatoires du Mondial 2018.Mais depuis, les protégés de Djamel Belmadi sont passés  dans une autre dimension. 

@Cheikh Mabele