Sous le règne du président Mortada Mansour, la mise en danger d’un entraineur commence toujours de la même façon au Zamalek. On retouche un peu ou beaucoup  son staff technique avant de le limoger. C’est ce qui va se passer avec le Monténégrin Nebojsa Jovovic arrivé seulement cet été ? Fort de sa réélection, le boss du Zamalek a annoncé dans une émission télé le départ de trois assistants, en l’occurence  Tarek Yehya, Medhat Abdel-Hady et Hussein El-Sayed. les trois hommes sont donc les premiers à faire les frais d’un premier tiers de championnat très décevant pour ne pas dire plus : « J’ai remercié les trois qui ont démissionné pour ce qu’ils ont réalisé avec l’équipe, l’ancien joueur du Zamalek, Nabil Mahmoud, rejoindra le staff des entraîneurs aux côtés d’un entraîneur assistant étranger pour le manager actuel, Nebojsa. Ayman Hafez, qui a un fort caractère, sera le directeur du football du club »

 L’encerclement a commencé et la rumeur concernant un prochain départ de l’entraîneur fait déjà le buzz. Ce qui a contraint Jovovic  a chercher à étendre l’incendie : « Je ne pense pas à quitter mon travail, ce ne sont que des rumeurs », a-t-il réagi dans les colonnes du site officiel du club,Avant de préciser : « J’ai pris la tête du Zamalek pour réussir et décrocher des titres et je m’en tiens à mon rêve d’écrire ma propre histoire avec le club ».

Faisant sans doute  allusion au départ de ses trois assistants, l’ancien entraîneur des Jordaniens d »Al Faisaly préfère endosser l’entière  responsabilité de la mauvaise passe de son équipe: « Je suis celui qui assume l’entière responsabilité des résultats de l’équipe car je réalise bien que l’entraîneur est toujours responsable de tout. Je ne trouverai pas de justifications pour nos fautes, je suis impatient de rattraper les mauvais résultats ». Pour rappel, après 12 journées, le Zamalek pointe à la cinquième place de la Premier League loin derrière Ismaily et est déjà devance de trois points  par son ennemi intime Al Ahly qui compte trois matches en retard.

@Cheikh Mabele