Naturellement satisfait après la solide prestation du onze coréen en demie contre l’Iraq (2-0), le technicien allemand n’envisage rien d’autre qu’une victoire finale, samedi, face à l’Australie, ainsi qu’il l’espère. Extraits de sa conférence d’après match.

 

LE MATCH

« Nous avons éprouvé de gros soucis en première période sur le plan technique, avec la perte de nombreux ballons. On a vu des joueurs coréens sans grande expérience au plus haut niveau international un peu perdus. Mais on a aussi vu la différence quand des joueurs comme Cha Duri avaient le ballon. Là, c’était un autre football. Bref, on doit encore s’améliorer si on veut s’imposer en finale. »

LES MOMENTS CléS DU TOURNOI

« Il y en a eu deux pour nous : le premier s’est produit avec cette victoire 1-0 sur l’Australie lors de la 3e journée des poules. Ce succès nous a permis de devancer le pays hôte au classement, et donc de bénéficier du jour de repos supplémentaire que l’Australie s’était réservée en cas de première place, et qu’elle espérait récupérer ! L’autre moment fort, c’est ce lundi soir contre l’Iraq : pour la première fois depuis 27 ans, la Corée est de retour dans une finale de Coupe d’Asie. C’est important en vue du travail qu’il nous reste encore à accomplir, et même si on vient à remporter cette Asian Cup. »

LES BUTS INSCRITS SUR DES COUPS DE PIED ARRÊTéS

« Nos buts sont consécutifs à des coups de pied arrêtés, sur lesquels on travaille régulièrement à l’entraînement. Sauf que cette fois, nous avons été efficaces, ce qui fait qu’on le remarque ! Ca a marché, pour toutes fois où on a bossé et que ça a échoué. Il se trouve qu’on avait noté les difficultés de l’Iraq contre l’Iran en quart, où elle avait encaissé deux buts sur coups de pied arrêté. »

LA SOLIDITé DEFENSIVE

« Encaisser zéro but dans ce tournoi est l’un de nos objectifs. C’est le cas après cinq matches. Après, on se doit de mettre en garde les garçons au cas où nous en encaisserions un. Ce pourrait être un coup de massue sur le plan psychologique donc on leur parle, on se doute bien qu’à un moment notre invincibilité se terminera. »

L’AUSTRALIE EN FINALE ?

« Je n’ai aucun doute là dessus : l’Australie va se qualifier et disputer la finale contre nous. C’est une équipe très disciplinée sur le plan tactique, une équipe qui joue bien et elle va continuer à avancer dans ce tournoi face aux Emirats, c’est certain. Ce qui est sûr également, c’est que l’Australie en finale ne ressemblera pas à celle que nous avions battue, et qui avait laissé de nombreux titulaires sur le banc. Nous n’avions clairement pas joué la meilleure équipe possible. »

LA COUPE ?

« On a quitté Séoul il y a quelques semaines avec le statut de 3e nation au classement de l’AFC. J’avais dit alors qu’on voulait revenir avec le meilleur résultat possible. Aujourd’hui que nous sommes en finale, tout ce qui peut arriver n’est que du bonus, car nous avons accompli un grand pas en avant. »

 
@Samir Farasha, à Sydney