En commençant  par dresser et rendre publique un première liste composée de joueurs expatriés appelés à disputer la CAN 2019,  le sélectionneur de la Tunisie, Alain Giresse, a décidé d’imiter les deux derniers sélectionneurs des Pharaons, l’ancien, Hector Cuper, hier, et  l’actuel, Javier Aguirre. Mais il faut dire que cette fois, cette publicaion en deux actes s’explique par le fait que l‘ES Tunis, grand fournisseur de la sélection, doit encore disputer la finale de la Ligue des champions en deux manches. Ce vendredi 25 mai face au Raja à  Casablanca puis le samedi 2 juin  à Tunis. A noter la présence dans cette liste, pour la première fois, de Mohamed Drager qui évolue à Paderborn en Bundesliga et le retour de  Youssef Mskani  (Eupen) depuis la blessure qui l’avait empêché de disputer le Mondial 2018. Le groupe entrera en stage à Tunis du 1er au 11 juin.?

@2022mag.com

Les 17 expatriés retenus

Farouk Ben Mustapha (Al Chabab, Arabie Saoudite), Moez Hassan (OGC Nice, France), Mohamed Drager (Paderborn, Allemagne), Rami Bedoui (Al Fayhaa, Arabie Saoudite), Yassine Meriah (Olympiakos, Grèce), Dylan Bronn (Gent, Belgique ), Oussama Haddadi (Dijon/, France), Ali Maaloul (Al-Ahly, Egypte ), Nader Ghandri (Westerloo, Belgique ), Elyes Sekhiri (Montpellier, France), Ferjani Sassi (Zamalek, Egypte ), Naim Sliti (Dijon, France ), Bassam Srarfi (OGC Nice, France ), Seifeddine Khaoui (Caen, France ), Youssef Msakni (Eupen, Belgique ), Wahbi Khazri (Saint-Etienne, France), Fakhreddine Ben Youssef (Al-Ittifak, Arabie Saoudite).