L’Espérance de Tunis est un ogre insatiable qui règne sans partage sur le football tunisien. trois jours après gagné sa deuxième Ligue des champions consécutive en battant le WA Casablanca, les protégés de Mouine Chaâbani ont emballé un troisième  succès national  consécutif trois journées avant la fin de la compétition. Cela s’est passé lundi à Radès suite  à une démonstration face à la JS Kairouanise (4-0) grâce à des réalisations signées Adem Rejaibi (35′), Haythem Jouini (65′) et Saad Beguir (72′ et 86′).Avec huit points d’avance sur l’ES Sahel et neuf sur le CS Sfaxien, les Sang et Or , qui n »ont concédé qu’une seule défaite en 23 journées, ne peuvent plus être inquiétés. C’est le 48e trophée  national depuis 1939 pour la formation e Bab Souika : Championnats : 29; Coupe nationale, 15, Super Coupe; 4.

@2022mag.com