A force de céder du terrain, cela devait bien finir par arriver. Battu mercredi passé par le Stade Gabésien (1-0), le leader du championnat s’est de nouveau incliné ce week-end, cette fois face à La Marsa à l’occasion d’un court déplacement (1-0). Ces deux revers en l’espace de quatre jours auraient, en d’autres temps, provoqué le limogeage du coach mais le président Slim Riahi a, dès dimanche soir, conforté le Français Daniel Sanchez dans ses fonctions. La trêve internationale arrive à point nommé du côté du club de Bab Jedid…

L’Etoile du Sahel, qui était en embuscade, a évidemment profité du faux pas des Tunisois pour leur passer devant – pour un point- grâce à son succès 2-1 à Monastir. Dans le même temps, l’Espérance de Tunis a elle aussi rejoint le Club Africain au nombre de points (43) après avoir dominé l’autre Espérance, celle de Zarzis grâce notamment à un nouveau but de son avant-centre Ahmed Akaïchi. Ce dernier n’est plus désormais qu’à une longueur du meilleur buteur du championnat, l’Algérien Baghdad Bounedjah (Etoile du Sahel, 10 buts).

La course au titre, qui concerne plus que jamais ces trois cadors, est définitivement relancée à huit journées de la fin d’autant que le CS Sfaxien a décroché, quatrième à cinq points du duo Espérance-CA, après avoir été tenu en échec à Hammam-Lif (0-0). Prochaine journée, les 1er et 2 avril prochains.

 

 

@2022mag.com