Après avoir été longtemps éloignés de la tête, les « Sang et or » tunisois se rapprochent peu à peu de la tête. Jeudi, ils ont su parfaitement profiter du faux-pas du Club Africain, battu 1-0 la veille par le Stade Gabésien. Opposée à l’Avenir de la Marsa, l’ Espérance  s’est imposée (3-1) après avoir quand même compté un but de retard d’entrée, signé Maher Labidi (17e). L’EST est cependant revenue au score juste avant la pause grâce à son Nigérian Samuel Emem Eduok (45e+3). En seconde période et après avoir été briefé par leur entraîneur Moraïs, les Espérantistes sont revenus avec l’intention de passer devant mais La Marsa a résisté jusqu’au bout, ou presque. Finalement, c’est son buteur Ahmed Akaïchi, une fois de plus (8e but en championnat) qui lui a permis de prendre l’avantage à la 90E (2-1). Eduok, dans le temps additionnel, s’offrait un deuxième but, décisif celui-ci. A l’arrivée, l’Espérance recolle à un point de l’Etoile du Sahel et à trois seulement du leader, le Club Africain. Les choses devraient encore évoluer ce dimanche avec les matches Espérance-Zarzis, Monastir-Etoile du Sahel, et Marsa-Club Africain. La lutte pour le titre est évidemment relancée…

 @2022mag.com