En période de mercato, la vérité du jour chasse celle de la veille. Il y a huit jours, l’Italie se pâmait devant le refus par  Stefan El Shaarawy, joueur de l’AS Roma, du pont d’or  que lui faisait la Super League Chinoise. Une information rapportée par Sky Sport Italia  et la Gazzetta dello Sport assurait que  Shangai Shenhua offrait à l’Italo-Egyptien un salaire annuel  astronomique  estimé  à 16 millions d’euros.Une  semaine de réflexion, et certainement de négociation, ont fini par convaincre  l’international italien (23 sélections), surnommé le Pharaon, que l’herbe était plus verte dans la lointaine contrée chinoise. L’attaquant ne sera pas le seul à bénéficier des largesses du club de Shanghai, l’AS Roma remplira ses caisses du prix du transfert estimé  à 22, 5 millions d’euros. Le moins que l’on puise sire que c’est très bien payé pour un joueur auquel il ne restait qu’un an de contrat et qui n’a inscrira que one buts en série en 2018-2019.

@2022mag.com