Ce week-end,  le Real Madrid de  Zinedine Zidane  a revu un coin de ciel bleu et retrouvé une dose de sourire. En effet, les Merengue se sont imposés  en Andalousie  face au FC Séville (0-1) grâce à un superbe but de Karim Benzema qui leur a fait oublier (un peu) l’amère déroute face au Paris SG (0-3) en Ligue des champions.

Zinedine Zidane

Zinedine Zidane

Un succès  que l’entraîneur franco-algérien  a commenté avec une relative satisfaction : « Il faut commencer par dire que nous sommes contents, a-t-il confié en conférence de presse,  on nous a beaucoup remis en question mais ce n’est pas le plus important. Nous avons fait 90 minutes de haut niveau, contre une équipe difficile à manoeuvrer et qui a bien démarré la saison. Je dois féliciter toute l’équipe, ceux qui ont joué comme ceux qui n’ont pas joué. C’est une victoire de groupe ».

Alors que ce n’est pas le style de la maison, Zidane a tenu à rendre hommage nommément à quelques joueurs. Parmi eux, deux dont (Bale et Rodriguez) il avait fait des pieds et des mains pour s’en séparer : « Le travail défensif de tous a été fondamental, a noté le champion du monde 1998,  les efforts de James (Rodriguez), Bale ( Gareth) et Hazard (Eden) ont été récompensés. Sur un terrain comme ici, il fallait faire un peu de tout aujourd’hui. Ce n’est pas seulement une question de faire la différence techniquement avec le ballon, mais un effort collectif ». Un exercice de calinothérapie bienvenu pour la suite des événements et d’un clandrier qui s’annonce caliente.

@2022mag.com