Le Paris Saint Germain organise du 15 au 30 mai à Paris sa cinquième édition de la PSG Academy Cup. Une compétition qui mettra aux prises  250 enfants provenant de ses différents écoles de football disséminées à travers le monde. Nadia Benmokhtar, Directrice du programme des PSG Academy, nous détaille les réjouissances qui attendent les jeunes pousses et la stratégie de marque poursuivie par le club francilien à travers ses académies. 

Qu’est-ce que la PSG Academy Cup?

La Paris Saint-Germain Academy Cup est un tournoi organisé chaque année à Paris et qui rassemble des équipes venant de l’ensemble de nos Académies à travers le monde.Pendant cinq jours, des enfants du monde entier ont l’opportunité de vivre, en France, une expérience culturelle et sportive unique.Chaque pays a l’opportunité d’inscrire deux équipes. Au programme : une compétition U11, une compétition U13, mixte, ainsi que des expériences parisiennes inoubliables. Les Paris Saint Germain Academy sont des écoles ouvertes à tous (filles et garçons, de 4 à 17 ans, sans sélection de niveau). Elles ont pour objectif de partager les valeurs du PSG et le savoir-faire technique du club en proposant aux populations locales des entraînements de qualité.Les 250 coaches qui travaillent quotidiennement dans ces académies sont tous formés par le club afin de suivre une méthodologie précise et commune. Ainsi, près de 13 000 enfants s’entraînent quotidiennement à travers le monde (France, Brésil, USA, Canada, Angleterre, Portugal, Indonésie, Liban, Turquie, Qatar, Egypte et Maroc).

Nadia Benmokhtar, directrice du programme des PSG Academy (photo PSG.fr)

Nadia Benmokhtar, directrice du programme des PSG Academy (photo PSG.fr)

Combien d’équipes, de joueurs et de nations participeront à cette cinquième édition ?

Dix pays seront représentés (France, Brésil, USA, Canada, Angleterre, Liban, Turquie, Qatar, Egypte et Maroc) soit un total de vingt quatre équipes. Il y aura 10 équipes U11, 10 équipes U13 et pour la 1ère fois cette année, 2 équipes 100% Féminines qui participeront à la compétition U13. En tout, 250 enfants présents.

 En dehors des matches quel sera le programme de ses 250 enfants?

L’objectif est de leur offrir une expérience parisienne complète.Il y aura la cérémonie d’ouverture qui  se passera au Parc des Princes. Le Samedi, les enfants auront l’opportunité de visiter quelques monuments emblématiques (Tour Eiffel) puis d’assister à la rencontre de Ligue 1 entre le PSG et Dijon.

Avant le match, un défilé est prévu avec un tour de piste du Parc des Princes.Enfin le dimanche soir, pour finir en beauté dans un lieu adapté à l’âge des participants, un diner de gala et la cérémonie de clôture sont prévus au Cirque Bormann.

Ces jeunes joueurs sont tous issus des académies du PSG. Qu’apprennent ils dans ces écoles sous licence parisienne?

PSG Academy -Maroc (photo PSG.fr)

PSG Academy -Maroc (photo PSG.fr)

Chaque coach est formé aux méthodes du Paris Saint-Germain, pour garantir un apprentissage de qualité. Les séances d’entraînement sont conçues par la Direction Technique du club. Nos programmes suivent la philosophie de jeu du club. Ils sont basés sur la maîtrise du jeu et la possession de balle qui célèbrent un jeu conquérant, efficace et spectaculaire.L’objectif est de sortir des joueurs forts individuellement mais toujours au service du collectif. L’esprit d’équipe étant une valeur essentielle.Former des joueurs intelligents capables de comprendre le jeu et de s’adapter aux différentes situations est aussi un axe de travail majeur. En grandissant, le joueur sera progressivement en mesure de prendre les bonnes décisions de manière autonome grâce à une bonne perception du jeu.Le goût de l’effort est aussi l’une des valeurs essentielles de notre enseignement. Le but est de développer des joueurs altruistes, solidaires et capables de répéter ensemble des efforts à haute intensité tout en étant toujours au service de l’équipe. La finalité de la Paris Saint-Germain Academy est de former de bons footballeurs mais aussi de transmettre des valeurs éducatives fortes qui accompagneront durablement les enfants dans leur quotidien.

Quelles sont justement les valeurs véhiculées par les PSG Academy?

D’un point de vue sportif, c’est l’intelligence, le goût de l’effort, l’élégance et le plaisir. Globalement, l’aspect international permet aussi de mettre l’accent sur la tolérance, le multiculturalisme, l’ échange et le partage. L’idée est de former des jeunes qui deviendront des bons joueurs de football mais aussi, et avant tout, de bonnes personnes soucieuses du collectif.

Quelle est la stratégie recherchée par le PSG à travers la multiplication de ces académies?

Les Paris Saint-Germain Academy répondent à l’objectif de développement international du club. C’est un moyen de déployer la marque « Paris Saint-Germain », en proposant directement à nos jeunes fans des expériences PSG.Il est difficile de venir à Paris pour un fan sud-américain ou africain. Avec la Paris Saint-Germain Academy, c’est le club qui vient à eux.

PSG Academy Qatar (photo PSG;fr)

PSG Academy Qatar (photo PSG;fr)

L’objectif est donc de partager notre savoir-faire et nos valeurs avec un maximum d’enfants et de leur offrir des expériences premium cohérentes en rapport avec les standards du club.

Quel est le rythme de croissance de ces structures dans le monde? Quels sont les zones prioritaires que vous ciblez?

L’objectif est de faire grandir progressivement ce réseau, mais à rythme raisonnable, afin de toujours se focaliser sur la qualité des projets. Il est important de maitriser notre croissance pour conserver la promesse d’excellence faites aux enfants et à leur parents. Pour les années à venir, nous avons de grandes ambitions sur les zones Amérique et Asie où nous souhaiterions renforcer notre présence.

La porte n’est pas toutefois pas fermée pour le reste du monde. Lorsque nous rencontrons des partenaires ambitieux, avec des projets sérieux et qualitatifs sur d’autres territoires, nous étudions toutes les possibilités. Des ouvertures sont prévues en Russie et en Allemagne dans les prochains mois. Et pour trois autres pays, avant la fin de l’année 2019, que nous annoncerons prochainement.

Entretien réalisé par Nasser Mabrouk